Du fait de son originalité et de son faible coût par rapport aux maisons traditionnelles, la maison container séduit de nombreuses personnes. Mais alors que certains rêvent d’en posséder un, ce couple de trentenaires saute le pas et le construit lui-même. Florent et ses partenaires poussent le petit écran, lors du programme de logements extraordinaires, en 2019. Depuis, la recherche de ce nouveau design, l’élaboration du projet, et l’ensemble du processus de construction s’enchaînent. Les efforts déployés ont finalement abouti à une maison de 145 m² constituée de containers.

Une alternative aux multiples avantages

Une maison container est une alternative intéressante à une maison traditionnelle. On loue surtout son côté environnemental, l’un des personnages qui a vaincu le couple. D’ailleurs, même s’il est possible d’acheter un conteneur neuf, les trentenaires choisissent de faire revivre des modèles d’occasion « destinés aux déchets ». En choisissant ce type de maison, il est impossible de passer à côté des avantages financiers. Selon Florent, l’unité de conteneur coûte 1 800 euros, alors que seulement six pièces d’acier sont nécessaires. Et, comme il n’y a pas besoin de travaux, le couple a pu réaliser un bénéfice de 30% par rapport à une maison traditionnelle. Cela leur a permis d’investir dans des aménagements intérieurs de qualité. Florent a également vanté l’avantage unique des maisons conteneurs : leur construction sans besoin d’eau. C’est un grand avantage lorsque le terrain n’est pas encore viabilisé.

Des débuts compliqués

La détermination et les finances ne suffisent toutefois pas pour pouvoir commencer à travailler à temps. Alors qu’ils espéraient s’installer à Avanne, Florent et Capucine ont reçu un refus clair de la mairie lors de leur demande de permis de construire. Les maisons à toit plat, comme celles des réservoirs, sont interdites dans la ville car elles sont contraires aux lois d’urbanisme de la ville. Le couple a donc dû se démener pour trouver de nouvelles terres. En juillet 2019, les amoureux ont réussi à voir l’un des côtés de François. Encore une fois, le gouvernement local ne semblait pas impressionné par le projet. Le service de planification a finalement accepté. Après de nombreuses explications et analyses, il a finalement été convenu que, de l’extérieur, la maison n’était pas différente des autres.

À Lire  Simulation de prêt immobilier : comment ça marche ?

Un travail de 9 mois sans relâche

Même s’ils viennent de secteurs professionnels différents (immobilier et santé), les trente se sont regroupés pour construire leur nouveau logement. Dès le début des travaux, ils ne se sont pas accordés de jour de repos. Leurs tâches vont maintenant de la main-d’œuvre aux travaux de chantier. Après avoir reçu les conteneurs en juillet 2020, le couple a immédiatement commencé à ouvrir. Vient ensuite la phase de revêtement des murs avec de la mousse polyuréthane à l’extérieur, et de la laine de bois et de verre à l’intérieur. Une fois la maison isolée, le couple s’est mis à installer fenêtres et portes, puis à peindre et délimiter les pièces. Les amoureux n’ont pu respirer qu’après la pose du revêtement extérieur de leur future maison. La présentation finale a donné un intérieur composé de plusieurs pièces faisant office de cuisine, salon, séjour, chambres, bureau et salles de bains. Ils ont alloué un container pour faire un studio attenant à louer, puis une autre partie pour faire un garage. Heureux et fiers de leur réussite, Florent et Capucine ont emménagé dans leur nouvelle maison en mai 2021.

Plus de photos peuvent être trouvées sur leur compte Instagram et le site Airbnb. Et, si vous voulez vous lancer, vous aussi, dans la construction d’une maison container, le couple a écrit un livre pour partager son expérience.

Attendez… Nous recherchons les prix de ce produit sur d’autres sites

Mis à jour : 29 octobre 2022 14 02 03 100310 De : Amazon Product Advertising API