Rachat régulier et partiel de contrats d'assurance-vie : une pratique à manier avec précaution

Les rachats réguliers et partiels de contrats d’assurance-vie peuvent exposer l’assuré à des risques financiers importants. C’est pourquoi l’assureur doit l’accompagner lorsqu’il recourt à cette pratique. Il devra aussi se protéger d’éventuelles poursuites pour complicité d’abus de la loi fiscale. Analyse par Domitille Flageul, avocate chez Choose & Associés.

Retrouvez l’information complète, les risques couverts et plus de 850 managers

Emploi

Emploi

organismes d’assurance

Conseiller Polyvalent en Assurance H/F

APPELS D’OFFRES

APPELS D'OFFRES
À Lire  Dans les travaux de construction, la concordance entre l'activité déclarée et l'activité réellement exercée n'a pas toujours lieu et les conséquences sont graves