Quelques mois après l’italien Sembox, l’agence Eskimoz spécialiste du référencement naturel rachète Digital Uncut, en Angleterre. L’objectif est d’être présents dans les pays européens qui dépensent le plus en marketing digital.

Il s’est fixé un objectif surprenant : devenir « la première licorne française à ne jamais lever de fonds ». Après une ouverture à Madrid en 2020 et le rachat de Sembox à Milan en début d’année, l’agence de marketing digital Eskimoz accélère en Europe, toujours sur ses fonds. Elle annonce le rachat de son concurrent londonien Digital Uncut, qui compte 25 salariés, pour « plusieurs millions d’euros ».

Eskimoz est également en pourparlers avec une société allemande pour un rachat mi 2023. « Cela nous permettra d’être présents dans les cinq pays européens qui dépensent le plus en marketing digital », explique Andréa Bensaid, qui a fondé la société en 2010 en Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine.

Cap vers les Etats-Unis

Spécialisée dans le référencement naturel des sites internet, l’entreprise a vu son chiffre d’affaires passer de 10 à 20 millions d’euros entre 2021 et 2022. de TikTok. Cela donne des résultats très précis, explique le patron dont l’entreprise compte 150 salariés. On aurait pu aller encore plus vite pour lever des fonds, mais je ne veux pas diluer le capital. »

D’ici 2024, Eskimo retournera aux États-Unis. « Cela demande beaucoup d’investissements, donc il faut d’abord consolider notre base européenne », avoue le dirigeant, qui veut, ensuite, atteindre 50 millions d’euros de chiffre d’affaires et doubler son salaire.

À Lire  ENQUÊTE 47 hommes violés : "La victime ronflait, pensait que c'était un jeu libre entre adultes"

Des talents, clefs de la croissance

Ce dernier point est peut-être le plus difficile à atteindre, le secteur étant en grave pénurie de candidats. Et si l’acquisition de concurrents permet d’acquérir des talents (Digital Uncut emploie de nombreux data scientists expérimentés), Eskimoz a dû recourir à une méthode plus radicale pour parvenir à ses fins.

En 2019, il crée l’Eskimoz Academy, qui propose depuis à une vingtaine de candidats par an de réaliser un « bootcamp » intensif de deux mois pour se former aux compétences SEO. Chaque année, un quart de la promotion est recruté directement chez les Eskimoz.