CDI, CDD, intérim, indépendant… Quelle que soit votre situation professionnelle, le regroupement de crédits vous permet de gérer au mieux vos finances. En fusionnant plusieurs prêts en un seul, vous payez un seul versement inférieur chaque mois. Le rachat de crédits est une solution intéressante pour limiter les incidents de paiement. Même sans situation professionnelle stable, vous pouvez regrouper vos crédits.

Découvrez nos conseils pour un rachat de crédit sans CDI.

Pourquoi le CDI est important dans le cadre d’un rachat de crédit ?

Les institutions financières (banques, organismes de crédit) qui prêtent de l’argent veulent garantir le remboursement pour minimiser les risques. Pour évaluer la situation d’un emprunteur, ils utilisent un score précis. Dans ce score, le statut professionnel du candidat occupe une place importante.

Le contrat à durée indéterminée (CDI) se distingue par sa stabilité et sa pérennité. Assure un revenu régulier et à long terme. Ce type de contrat de travail est plébiscité par les prêteurs. En fait, il les protège contre le risque de défaillance. Les profils des fonctionnaires, bénéficiaires de la stabilité de l’emploi, ont également la cote.

Si le CDI facilite l’accès au rachat de crédit, ce n’est pas le seul facteur qui est pris en compte lors de l’étude de votre dossier.

Rachat de crédit sans CDI : quelles conditions pour l’obtenir ?

Heureusement, le CDI n’est pas un facteur déterminant pour vous accorder, ou non, un rachat de crédit. D’autres éléments sont étudiés par les établissements de crédit.

Une bonne gestion de vos comptes

Pour bénéficier d’un rachat de crédit sans situation professionnelle stable, vous devez gérer vos comptes de manière irréprochable. Avec ou sans CDI, une bonne gestion démontre aux banques votre sérieux et votre motivation.

Pour optimiser votre dossier, veillez à :

Des revenus réguliers

Si le CDI est presque systématiquement synonyme de revenu fixe, ce n’est pas le seul statut qui permet de percevoir une rémunération constante. Pour plaider votre cause, n’hésitez pas à démontrer la stabilité de vos revenus. Vous pouvez par exemple enchaîner les contrats à durée déterminée, en limitant au maximum les périodes d’inactivité. Si vous êtes indépendant ou intermittent, vous pouvez déposer vos soldes pour prouver la solvabilité de votre activité.

ConseilSi votre conjoint est en CDI, remplissez ensemble le dossier de regroupement de crédits. Vous convaincrez plus facilement les prêteurs. Autre solution, opter pour un rachat de crédit avec garant. Pour ce faire, vous devez vous adresser à un tiers (parent, collègue, ami, organisme de cautionnement, etc.), acceptant d’être le garant du nouveau crédit contracté. Il s’engage à régler pour vous les mensualités du prêt, en cas de non-paiement.

Un dossier de financement complet

Pour vous démarquer, préparez soigneusement votre dossier. Situation professionnelle, détail des revenus perçus (aides, pensions, allocation logement), contrats de travail (service public ou privé), justificatif d’épargne… Soyez le plus transparent possible avec les organismes financiers.

Deux cas particuliers pour faire un rachat de crédit sans CDI plus facilement

Vous êtes indépendant (travailleur à son compte (TNS), entrepreneur individuel (EI), micro-entrepreneur) ? Vous pouvez obtenir un rachat de crédit, si vous justifiez de trois ans d’ancienneté dans votre activité. N’oubliez pas de joindre vos trois derniers soldes ou déclarations à votre dossier.

À Lire  Télécommunications : économies d'énergie pour les entreprises, augmentation de la facturation pour les employeurs ?

Vous êtes propriétaire de votre logement ou locataire ? Dans ce cas, les banques seront rassurées sur votre statut. Ils vous accorderont plus facilement un rachat de crédit sans CDI. Vous souhaitez étayer davantage votre dossier ? Vous avez la possibilité d’opter pour une garantie hypothécaire. Si vous ne payez pas les mensualités de votre prêt, la banque sera autorisée à se rémunérer par la saisie du bien.

Questions fréquentes sur le rachat de crédit sans CDI

Qui peut bénéficier d’un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit sans CDI est destiné aux personnes qui remboursent au moins deux prêts. Confort budgétaire, financement d’un nouveau projet, revenus en baisse… Les raisons de regrouper ses crédits sont multiples. L’opération n’est pas toujours intéressante. Par exemple, si vous avez contracté un prêt à taux zéro (PTZ) ou un prêt adhésion auprès d’Action Logement, le regroupement de vos crédits ne vous intéresse pas.

Il existe deux types de rachats de crédits :

Pour arbitrer entre les deux solutions, vous devez tenir compte d’éléments comme la durée ou la répartition de vos prêts.

Quels sont les dangers du rachat de crédit ?

Le rachat de crédit sans CDI n’est pas sans risques. Cette opération financière peut augmenter le coût total de vos prêts, en allongeant le délai de paiement. Un autre danger est les indemnités de remboursement anticipé (IRA) pour les prêts initiaux. Parfois aussi, vous devez payer des frais d’administration ou de garantie pour l’ouverture du nouveau prêt.

Si vous faites racheter vos crédits par un autre établissement, vous risquez de perdre le bénéfice de la relation de fidélité établie avec votre banque.

Est-ce que ma banque peut racheter mes prêts ?

Rappelons-nous l’opération de rachat de crédit. Une fois réglés dans un établissement bancaire, vos crédits sont transférés dans un autre établissement que le prêteur initial. Un nouveau contrat de prêt est alors établi. L’opération peut également être réalisée auprès de votre banque. Il s’agit alors d’une renégociation, et non d’une consolidation, du crédit. Veuillez noter que cela ne s’applique qu’aux prêts hypothécaires.

Comme son nom l’indique, il consiste à négocier une baisse du taux d’intérêt avec votre banque. Si votre candidature est acceptée, vous pouvez obtenir :

Cette approche peut, par exemple, être menée en période de baisse des taux d’intérêt. Il fait l’objet d’une modification du contrat de crédit initial. Lorsque vous passez par votre banque, vous n’avez pas à payer de pénalité pour remboursement anticipé. De plus, les démarches sont facilitées. En revanche, des frais de modification peuvent être demandés.

Pourquoi effectuer un rachat de crédit ?

Un rachat de crédit sans CDI vous simplifie la vie. Vous regroupez tous vos crédits (immobilier, consommation, etc.) en un seul prêt. Vous gagnez en sérénité en réduisant le montant de votre mensualité, en l’adaptant à vos revenus actuels.

En même temps, cela réduit votre taux d’endettement. Vous payez en un seul versement, avec un taux d’intérêt unique. Vous bénéficiez d’une vision plus claire de vos finances personnelles. Pour toute question, vous disposez d’un interlocuteur dédié. En regroupant tous vos crédits, vous bénéficiez également d’une assurance emprunteur unique. Les cotisations multiples sont réduites à une cotisation globale inférieure.