Qui est le "carrossier" du centre commercial François-Mitterand, à Rennes ? Adepte de la marche

Parmi la douzaine de géants aux tons militaires s’exerçant dans la zone de street workout du centre commercial François-Mitterrand à Rennes, près du bar « La Piste », un très jeune homme attire l’attention. Assise par terre, la blonde au visage à moitié couvert par une longue mèche de cheveux surveille attentivement la gymnastique de ses voisins. Alors qu’ils s’épuisent sur les barres de traction, Kévin Rouland se met presque à léviter : face au ciel, il rejette son corps en arrière, appuyé sur ses poignets, et parvient à tenir quelques secondes – déjà énormes – dans la planche, avec son pieds étendus à des points parallèles au sol.

Il est l’un des rares à avoir cette connaissance, dans le domaine du centre commercial. L’athlète au visage de bébé semble avoir été aidé par sa petite taille : 1,58 m, un corps facile à porter grâce à des épaules, des bras et un tronc extrêmement développés à force de travail. De plus, la figure étonnante a un nom : la planche inversée. Et elle lui a demandé « quelques années » de travail et selon lui c’est l’Everest de son art. « C’est une figure qui n’a jamais été parfaitement exécutée », dit-il.

Dans un sport encore mal connu et difficile à cadrer, la revendication du jeune homme sonne comme l’histoire d’une légende (urbaine). L’entraînement de rue, comme son nom l’indique, est né dans les rues des États-Unis à la fin des années 2000 ou peut-être dans les pays de l’Est, où chaque bloc de bâtiments avait des équipements sportifs bon marché en surface. Le lieu d’origine de la pratique n’est pas formellement déterminé et relève déjà en quelque sorte d’une légende.

« C’est un mouvement à l’échelle mondiale »

« C’est un mouvement à l’échelle mondiale »

L’histoire de ce sport est principalement transmise par Internet. Son cercle d’amis se compose exclusivement de pratiquants de street workout. « Ça se répand beaucoup sur Instagram, avec une énorme communauté à travers le monde, des centaines de milliers de pratiquants. Français, Américains, gens du continent asiatique… Tout le monde se soutient et s’encourage à travers les réseaux sociaux. Ce n’est pas qu’un passe-temps entre amis, dans le parc. C’est un mouvement au niveau mondial qui m’a permis de rencontrer des gens », apprécie Kévin Rouland ou « Kivenro », son compte sur Instagram, qui compte plus de 65 000 abonnés.

Peu importe le parcours ordinaire promis au petit garçon de Coulommiers, en Seine-et-Marne, aujourd’hui âgé de 21 ans. Très vite, il arrête ses études après le bac S puis arrête les petits boulots dans les grandes surfaces pour s’installer à Rennes, avec ses treize parcs d’entraînement de rue mis en place depuis le début des années 2010 et démarre, dès fin 2021, son activité d’auto-entrepreneur. chef d’entreprise. « La formation fait partie de mon travail. Je me suis installé à Rennes en partie parce que je me suis lié d’amitié avec les sportifs locaux – explique-t-il en regardant ses camarades d’un œil, celui qui n’est pas derrière la mèche. Pendant plusieurs mois, il parvient à vivre en vendant des e-books en anglais, qui enseignent des postures, des figures, des exercices de souplesse.

Grâce aux réseaux sociaux, Kévin Rouland est entré dans ce monde à l’âge de 15 ans, à l’instar des experts Eryco Ortiz, un Colombien venu vivre à Lyon, quadruple champion du monde, et l’Italien Andrea La Rosa. « J’ai commencé à l’université en voulant développer des muscles de poids corporel, sans équipement », ce qui est l’essence même de l’entraînement de rue. Il poursuit : « Ce qui m’attirait particulièrement, ce sont les figures de force, où le corps est en apesanteur, dans les airs… Cela me paraissait incroyable. Pouvoir faire des choses qui me paraissent extraordinaires et impossibles, c’est ce qui m’attirait. Ce sport est composé de nombreuses disciplines, réparties en deux grandes branches : le freestyle et l’endurance. Cette dernière consiste à enchaîner un maximum de tractions, pompes et autres exercices de musculation. Le freestyle, quant à lui, comporte des sous-catégories telles que l’agilité, où les athlètes exécutent des figures sur des barres comme les gymnastes, et la force, la spécialité de Kevin, qui se pratique principalement au sol.

À Lire  Meilleures applis de musculation : notre top 5

Jusqu’à 5 h d’entraînement par jour

Jusqu’à 5 h d’entraînement par jour

« Au début, quand je travaillais sur mes figures, je regardais autour de moi en espérant qu’il n’y avait personne », se souvient-il. J’étais stressé! Et puis c’est devenu naturel. Les passants nous encouragent, les enfants nous regardent avec admiration, c’est très motivant. » Quant à exhiber son torse ultra design en pleine rue, le jeune homme préfère jeter le cliché : « On ne va pas torse nu pour s’exhiber ! Il sert aussi à voir la forme que doit avoir le corps entre les mouvements des mains, des omoplates, etc. Cela optimise les performances et la pureté des tours. Il vaut mieux voir comment les muscles sont activés, contractés. » Réaliser un handstand (faire un poirier, une ou deux mains), en équilibre sur une main, une planche complète (le corps est tenu en position horizontale dans les airs, appuyé uniquement sur les mains), c’est déjà quelque chose. Pour que la figure soit parfaitement nette (pure), il y a…

Comment s’appelle le sport de rue ?

Comment s'appelle le sport de rue ?

Parmi les sports exposés : parkour, skateboard, roller acrobatique, BMX street, double dutch, street soccer, freestyle soccer, golf urbain, ball tennis, bike polo, street basket.

Comment appelle-t-on le sport à la maison ? Fitness (abréviation du terme anglais physical fitness, « forme physique »), également appelé gymnastique de fitness ou entraînement physique, désigne un ensemble d’activités physiques qui permettent à l’utilisateur d’améliorer sa condition physique et son hygiène de vie, dans un souci de bonne santé. étant.

Comment Appelle-t-on les gens qui font du street Workout ?

Quand vous pensez à la gymnastique (également appelée gymnastique suédoise), vous pourriez penser à des soldats faisant des sauts avec écart ou à des athlètes de rue faisant de la gymnastique, et vous n’êtes pas si loin.

Quel sont les nom de sport ?

Liste des sports

  • Accessoires électroniques.
  • Aïkido.
  • Alpinisme.
  • Apnée / Apnée.
  • Aquagym / Aquafitness / Aquabike.
  • athlétisme.
  • Badminton.
  • Base-ball.

Est-ce que le Parkour est un sport ?

Le parkour est un sport utilitaire basé sur la capacité à se déplacer efficacement dans un environnement urbain ou naturel.

Quel diamètre barre traction ?

Quel diamètre barre traction ?

Diamètre de la tige de levage : 32 mm.

Comment choisir une barre de traction ? Quelle est la meilleure barre à lever en 2022.

  • Umi – My Favorite – Barre de levage de porte réglable.
  • Fitem – Bon rapport qualité prix.
  • OneTwoFit – Chaise romaine : dip pull-up.
  • Gorilla Sports – Barre de traction murale.
  • Capital Sports – Barre de plafond.
  • BeMaxx – Barre sans fixation pour la porte.

Quelle est la bonne hauteur pour une barre de traction ?

La barre de traction doit être fixée à une hauteur déterminée par la taille de l’utilisateur : le corps ne doit pas toucher le sol lorsque les bras sont tendus et les genoux fléchis.

Quelle cheville pour fixer une barre de traction ?

BodyStrongFitness Lot de 8 chevilles en acier de 14 mm (lot de 8) Support mural professionnel, barre de traction et corde.

Pourquoi faire de la Callisthénie ?

Pourquoi faire de la Callisthénie ?

La gymnastique suédoise crée une conscience totale du corps. La plupart sont habitués et fatigués des entraînements répétitifs, mais changer votre routine avec quelques nouveaux rebondissements maintiendra votre cerveau en « travail » et vous empêchera d’atteindre le plateau tant redouté.

Comment débuter la gymnastique suédoise ? Comment démarrer une formation de callisthénie? Lorsque vous débutez dans cette discipline, je vous recommande de commencer par une routine de base composée de tractions, dips, pompes et squats. Si vous pouvez gérer ces exercices dans la version normale, c’est vraiment bien.

Pourquoi faire du street Workout ?

Avantages du street training Cette discipline permet de gagner en force, résistance, équilibre, mais aussi coordination et souplesse. Il aide à gagner de la masse musculaire, à dépenser de l’énergie et à contrôler son poids s’il est associé à une bonne nutrition.

Quel physique avec le Street Workout ?

Le Street Workout permet le développement musculaire. Cette pratique est à mi-chemin entre la musculation et la gymnastique suédoise et consiste principalement en une série continue d’exercices de force, de résistance, de souplesse et d’équilibre.