⇧ [VIDEO] Vous aimerez peut-être aussi ce contenu partenaire (après pub)

Pour qu’un site internet soit populaire et visité par le plus grand nombre, il doit nécessairement être bien positionné sur la page de résultats des moteurs de recherche – et de préférence dans les tout premiers résultats. En effet, peu d’internautes prennent le temps de scroller et encore moins de consulter la page de résultats suivante. Mais vous n’arrivez pas comme par magie au sommet des résultats ! Pour espérer être bien placé, il est indispensable de suivre quelques règles, regroupées sous le concept de Search Engine Optimization (SEO).

Le mois dernier, le site Sistrix a publié la liste des sites Web qui avaient gagné le plus de visibilité SEO en 2021. Il semble que les dictionnaires en ligne, lerobert.com et larousse.fr arrivent nettement en tête, avec une progression, en valeur absolue, de respectivement 216 et 279 points. Si les périodes d’incarcération ne sont sans doute pas étrangères à ce succès, cette popularité est en partie due au contenu particulièrement riche de ces sites. C’est aussi grâce à l’optimisation efficace de ce contenu, qui après analyse par les bots de Google – le moteur de recherche le plus utilisé au monde – s’est avéré particulièrement pertinent ; ces sites sont donc bien « référencés ».

Qu’est-ce que l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) ? Il s’agit d’une stratégie pour s’assurer que les robots d’indexation chargés de parcourir les pages Web comprennent mieux leur contenu. Bien référencé, c’est-à-dire bien positionné dans les résultats de recherche, un site gagne inévitablement en visibilité, génère du trafic et gagne en popularité. Le référencement consiste souvent à apporter de petites modifications à une page web, mais lorsqu’elles sont combinées, ces petites modifications ont un impact significatif sur les performances du site. Une agence de référencement naturel (SEO) peut vous proposer un audit de votre site puis corriger certains éléments pour gagner en visibilité. En attendant, voici quelques conseils de base pour obtenir du trafic.

Un contenu pertinent, précis et de qualité

La première chose à considérer est la nature du contenu lui-même. Un contenu pertinent et bien présenté a un plus grand impact sur votre site Web que toute autre astuce d’optimisation. Si le contenu est de bonne qualité, les visiteurs n’hésiteront pas à le partager et/ou à renvoyer d’autres personnes vers votre site (par exemple via un lien hypertexte ou les réseaux sociaux).

Le contenu est considéré comme pertinent s’il répond à un besoin. Pour cela, il doit contenir les mots-clés qui seront sans doute renseignés par les internautes lors de leur requête. Et à ce stade, il faut savoir envisager tous les scénarios, autrement dit, les différents profils de personnes susceptibles d’être intéressées par votre contenu, des amateurs aux plus « spécialistes » du sujet. Par exemple, pour vous aider à choisir les bons mots-clés, Google Ads propose un outil qui vous aide à découvrir différentes variantes de mots-clés et le volume de recherche de chacun. Logiquement, le contenu doit aussi correspondre au sujet annoncé, c’est-à-dire être suffisamment exhaustif.

À Lire  ▷ Soyez le 1er sur Google ! Comment pouvez-vous améliorer votre référencement pour les recherches vocales ?

Aussi, votre contenu doit être « facile » à lire ; il faut donc soigner la rédaction et privilégier les phrases courtes. Côté présentation, il est conseillé de diviser le contenu en plusieurs sections, couvrant chacune une idée précise, séparées par des sous-titres – afin que les visiteurs trouvent rapidement ce qu’ils recherchent. De manière générale, les experts SEO conseillent de privilégier les contenus pour les internautes et non les algorithmes des moteurs de recherche – d’autant que ces derniers évoluent et s’améliorent sans cesse, afin de toujours pouvoir mieux détecter les éléments de « spamdexing » (références offensantes).

Des critères d’évaluation stricts pour lutter contre la désinformation

Une attention particulière doit être portée lors de l’utilisation des liens : qu’ils pointent vers une autre page de votre site (liens internes) ou vers un autre site (liens externes), le texte d’accompagnement – appelé « ancre de texte » – doit être tout aussi explicite. que les visiteurs (et les bots) comprennent rapidement vers quoi pointe le lien. Le texte d’ancrage doit être court, mais suffisamment descriptif ; Vous l’aurez compris, les ancres génériques telles que « cliquez ici » ou « article » sont à proscrire. Les ancres dites « nues », où le texte de l’ancre n’est autre que l’URL ciblée elle-même, peuvent être utilisées dans une moindre mesure.

De même, sélectionner soigneusement les titres des pages (balise <title>) et prendre soin de la méta description de la page facilite l’interprétation du contenu par les moteurs de recherche. Ces éléments peuvent également être utilisés par Google pour afficher votre page dans les résultats de recherche, d’où l’importance d’être le plus explicite possible.

La pertinence des contenus est d’autant plus importante depuis le 1er août 2018, date à laquelle Google a lancé une nouvelle version de son algorithme baptisée « Medic Update ». Cette mise à jour a eu un impact majeur sur le classement des résultats, notamment ceux renvoyant vers des sites de santé (d’où le nom) et plus généralement les pages Your Money Your Life (YMYL) – pages dont le contenu concerne la santé, les finances ou la sécurité et qui pourraient avoir un impact important impact sur l’internaute qui les consulte.

Pour Google, cette nouvelle stratégie est un moyen de lutter contre la désinformation. L’algorithme est conçu pour donner une meilleure visibilité (et donc un meilleur classement) aux sites Web qui publient un contenu fiable et réputé. Par conséquent, il prend davantage en compte les critères E-A-T (pour Expertise, Authority and Reliability, c’est-à-dire expertise, autorité et fiabilité). Pour bien se positionner, les pages YMYL doivent être absolument irréprochables : un contenu précis (de préférence rédigé par un expert du domaine), à ​​jour et objectif.

Notez que depuis la mise à jour de 2018, l’accent a été mis sur le « but utile » du contenu. Dans ses directives pour les examinateurs de la qualité des moteurs de recherche, Google indique clairement que « les sites et les pages Web doivent être créés pour aider les utilisateurs » ou qu’ils recevront la qualité la plus basse possible.