Comment couvrir vos frais de santé en tant qu’étudiant ?

Les dépenses liées à la santé sont particulièrement onéreuses en raison des nombreux frais qui les accompagnent. Afin de les réduire, il est intéressant de prendre une complémentaire santé, qu’il s’agisse d’une assurance ou d’une mutuelle. Contrairement à l’assurance maladie de la sécurité sociale étudiante, elle n’est pas obligatoire, mais utile.

A noter que l’assurance maladie et la mutuelle étudiante proposent des services différents. Comme son nom l’indique, l’assurance maladie étudiante est souscrite par une compagnie d’assurance, qui est une entité à but lucratif. Le contrat est donc régi par le code des assurances, avec des prestations versées aux actionnaires.

De son côté, la mutuelle est une société immatriculée au registre national des mutuelles et régie par le Code de la Mutualité. Comme l’assurance maladie, la mutuelle de santé est une entité à but non lucratif. Dans les deux cas, la complémentaire santé prend en charge une partie de vos frais de santé, en plus du remboursement par la sécurité sociale étudiante.

Que couvre une assurance ou une mutuelle santé étudiant ?

Le niveau de couverture dépend de votre contrat. Vous avez le choix entre une mutuelle étudiante de base ou une mutuelle étudiante avec extension de garantie. Ce type de couverture permet le remboursement partiel des soins dentaires, des appareils optiques et auditifs, des frais d’hospitalisation, etc. De plus, le contrat couvre la plupart des situations auxquelles les étudiants sont confrontés, que ce soit en classe ou en stage.

À Lire  Assurance auto : un contrat avec un « jeune conducteur » coûte-t-il plus cher ?

Comment choisir une assurance ou une mutuelle santé étudiant ?

Regardez les différentes couvertures pour faire votre choix, sachant que la meilleure offre est celle qui répond à vos besoins. Couvert en soins optiques, soins dentaires ou autres, votre profil assuré pèse lourd dans la détermination de la formule adaptée. Renseignez-vous également sur le montant de la contribution.

Dans le marché actuel, les primes d’assurance varient entre 350 € et 1 200 €. Afin de trouver la meilleure offre, utilisez un comparateur d’assurance. Il a l’avantage de trier les mutuelles étudiantes en fonction de vos critères de recherche.

Sachez cependant que les étudiants à faible revenu peuvent accéder au CSS ou Complémentaire Santé Solidaire. Une complémentaire santé gratuite est également disponible pour les étudiants vivant seuls avec moins de 753 € par mois.

À LIRE ÉGALEMENT

Rentrée scolaire : 6 plantes d’intérieur à cultiver au bureau pour mieux le faire fonctionner Quel équipement choisir pour aménager un bureau à domicile ?