Vérifié le 19/01/2023 par PasseportSanté

Legging moulant, soutien-gorge fluo, couverture retroussée sous le bras et chignon mignon vissé sur la tête… L’image d’Épinal de la pratiquante de yoga semble irrévocablement liée à son look. Cependant, il est possible de pratiquer dans des vêtements différents, le meilleur dans lequel vous vous sentez à l’aise pour bouger et respirer. Un bref aperçu des options actuellement disponibles.

Tenue de yoga : les hauts

La brassière

Il est tout à fait possible de pratiquer sans soutien-gorge ou soutien-gorge si vous vous sentez à l’aise de le faire. Pour celles qui ont besoin de maintien, nous conseillons des soutiens-gorge souples, sans armatures qui ne compriment pas trop la cage thoracique pour bouger et surtout respirer librement.

Le t-shirt

Si vous le choisissez près du corps, il restera bien en place et ne se soulèvera pas dans certaines poses comme chien tête en bas par exemple. Si vous optez pour une coupe plus ample, vous aurez la garantie d’une bonne liberté de mouvement, mais sachez (surtout si vous êtes pudique) que vous risquez de dévoiler un peu plus de chair, notamment le ventre dans certaines poses.

Dans un autre style, les marques proposent de plus en plus de hauts dos nu qui permettent de respirer (et de transpirer), ce qui peut être très agréable lors de la pratique, surtout par temps chaud.

Manches courtes ou manches longues ?

Les deux sont possibles ! Si vous pratiquez dans une pièce froide ou en extérieur, s’il fait froid ou si vous préférez que la transpiration soit absorbée, optez pour des manches longues.

Sinon, optez pour des manches courtes. Vous pouvez également empiler une couche ou deux de vêtements pour ajuster la tenue en fonction de votre température corporelle.

Les matières respirantes existent, mais un t-shirt classique en coton peut aussi faire l’affaire.

Le body

À la mode et de plus en plus populaires, les bodys ont l’avantage de rester en place quels que soient vos mouvements. C’est à vous de décider si vous êtes à l’aise ou non.

Tenue de yoga : les bas

Encore une fois, choisir une bonne tenue de yoga consiste avant tout à trouver des vêtements pratiques et confortables pour vous. Si vous avez tendance à être timide ou timide, gardez à l’esprit que de nombreuses poses compliquées peuvent révéler certaines parties de votre corps. En d’autres termes, il vous faut une robe où vous n’aurez pas à penser à votre image même si vous avez le cul en l’air !

Le legging, taille haute ou taille basse ?

Ce sont les deux principales options parmi lesquelles choisir votre legging. Les leggings taille haute offrent un bon maintien du ventre, mais peuvent, au goût de certaines personnes, trop compresser le ventre et rendre la respiration difficile. Les leggings taille basse, en revanche, peuvent facilement glisser ou laisser un petit renflement qui peut déranger certaines personnes modestes.

Plus rarement, on trouve aussi des leggings fuselés, avec élastique sous le pied pour éviter de remonter. Il existe également des leggings courts, souvent populaires au printemps et en été.

Le legging de grossesse

Pour les femmes enceintes, pensez aux leggings de maternité si confortables ! Vous les trouverez dans différentes matières et à tous les prix dans des enseignes spécialisées, chez des équipementiers classiques ou encore dans les rayons maternité des magasins de prêt-à-porter.

Et quand on n’aime pas les leggings ?

Si vous n’aimez pas les leggings, vous n’êtes pas obligé d’en porter pour faire du yoga ! Personne n’a dit qu’il était interdit de porter le bon vieux jogging, pas même le short ou le cycliste. Certains optent même pour des pantalons stretch baggy ou des sarouels.

À Lire  Bon plan Modibodi : jusqu'à -30% sur les pantalons menstruels et...

Pendant les menstruations

Alors que les culottes vintage sont devenues de plus en plus populaires, il existe maintenant des culottes invisibles sans couture, conçues spécifiquement pour être portées sous des leggings serrés. Fines et légères, elles sont agréables à porter pour bouger. Yade, Freedom ou Smoon font partie des marques qui proposent ce type de culotte.

Les accessoires : utiles ou simple effet de mode ?

Les guêtres

Ils aident à garder la cheville au chaud. Utile, donc, si vos articulations sont fragiles ou si vous vous êtes foulé récemment cette zone. Dans un aspect purement fashion, ils donnent un petit côté ballerine ou Flashdance qui ne laissera pas indifférents certains.

Le bandeau et l’élastique

Pour celles qui ont les cheveux longs, pensez à l’élastique pour éviter la gêne lors de la pratique. N’hésitez pas à l’enlever dans certaines poses où le crâne est tenu ou au sol comme le savasana. Quant au bandeau de sport, ceux qui ont le cuir chevelu en sueur ou ceux qui ont une frange le trouveront vite utile. Pour les autres, ils apprécieront peut-être le look joueur de tennis !

Et aux pieds, on met quoi ?

L’idéal est de pratiquer pieds nus, d’une part pour sentir l’ancrage au sol, d’autre part pour éviter de glisser dans certaines postures comme le guerrier 2 ou la fente haute. Il existe cependant des chaussettes antidérapantes, mais elles sont rarement adaptées aux pratiques de yoga dynamique.

Les malas

Le mala est un collier de 108 perles utilisé par les bouddhistes, les hindous et les yogis pour la méditation. Plus qu’un bijou, il peut être utile à ceux qui pratiquent un yoga un peu plus spirituel avec de longues séances de méditation. Les perles servent par exemple à compter le nombre de respirations prises ou de mantras répétés, 108 étant un nombre sacré dont la signification varie selon les cultures.

Quelle marque faut-il favoriser ?

Avec la démocratisation du yoga au cours des deux dernières décennies, de nombreuses marques de vêtements spécialisés ont vu le jour. Il y a ceux développés par les équipementiers sportifs traditionnels, ceux créés par des start-up ou ceux conçus par des studios ou des personnalités. De quoi manquer quand il s’agit de choisir par vous-même.

Les meilleures marques de vêtements de yoga comme Lululemon sont généralement de bonne qualité et bien ajustées, mais chères. Comptez au minimum 80€ pour l’achat d’un nouveau legging.

Pour les budgets serrés, il est possible de se rapprocher des équipementiers traditionnels, qui développent de plus en plus des lignes de vêtements de yoga. C’est par exemple le cas de Decathlon et de sa marque Kimjaly. Vous pouvez également vous tourner vers des sites et applications d’occasion comme Vinted ou Le Bon Coin. Il est aussi possible d’opter pour un simple legging en coton qui ne coûte que quelques euros et ne fera pas de vous un moins bon yogi !

Parmi les marques de vêtements de yoga, certaines proposent un système d’abonnement mensuel qui divise par deux voire triple le prix affiché. C’est par exemple ce que propose Fabletics avec son abonnement d’une cinquantaine d’euros qui permet d’acheter des leggings d’excellente qualité pour une vingtaine d’euros. L’astuce consiste à regrouper une commande avec plusieurs personnes et ainsi partager les frais d’abonnement. Cela peut être arrêté à tout moment.

Le made in France a également le vent en poupe. Chin Mudra, Yoga Searcher ou encore Kitiwaké sont des références dans ce domaine.

Il existe aussi des marques qui proposent des vêtements éthiques comme Rose Buddha qui crée toutes ses pièces à partir de matériaux recyclés. Certains de ses pantalons, par exemple, sont fabriqués à partir de bouteilles en plastique récupérées dans les océans.

Cet article vous a-t-il été utile ?