La révolution numérique modifie constamment le marché du travail. Selon les statistiques, plus de 8 000 000 d’emplois devraient être créés d’ici 2030. En termes d’attractivité, certains emplois peuvent apporter plus d’emplois que d’autres. Et vraiment, découvrez le top 7 des compétences numériques les plus intéressantes !

Le Data scientist

La Data science est clairement un métier très attractif. Ce rôle comprend la gestion et l’utilisation des données au profit de ses clients.

En effet, il est expert en informatique, statistiques et marketing. Sa mission est d’analyser et d’exploiter les big-data (big data) d’une certaine structure (clients, prospects, salariés de l’entreprise, etc.) afin d’aider ses clients à prendre des décisions et à élaborer des stratégies marketing.

Cette technologie numérique utilise non seulement les techniques de la Data Science, mais aussi l’Intelligence Artificielle. Il s’agit de résoudre des problèmes commerciaux et d’automatiser d’autres tâches.

Si ce métier vous intéresse, vous devez être capable de collecter et d’analyser des données, de construire des algorithmes, de créer des modèles prédictifs pour anticiper les nouvelles tendances des données et d’effectuer des veilles techniques.

En tant que formation, vous devez avoir Bac + 5 en général si vous avez suivi la même formation.

Le Data Scientist est un expert d’avenir, car on le retrouve dans de nombreux domaines d’activité comme l’informatique, le commerce, la finance, etc. Les données sont partout et importantes. De nombreuses entreprises veulent pouvoir les utiliser pour obtenir de l’aide.

L’ingénieur en Intelligence Artificielle (IA)

L’ingénieur IA est également populaire sur le marché du travail. Il est à la fois chercheur et informaticien.

Sa mission est d’analyser les performances du cerveau humain sur un problème donné afin de créer un programme informatique doté de capacités cognitives de type humain.

Les applications d’Intelligence Artificielle sont déjà partout : assistance à la personne, reconnaissance vocale, chatbot, etc. Ils peuvent croiser d’autres technologies telles que Data Science, Web Crawling, e-learning et bien d’autres.

Vous devez être titulaire d’un diplôme Bac +5 ou +6 avec spécialisation en IA. Vous devez également être à l’aise avec les mathématiques et les chiffres.

De nombreux secteurs d’activité peuvent vous mener : sociétés informatiques (SSII), production industrielle, sécurité, sociétés d’armement, etc.

L’expert en cybersécurité

Un spécialiste de la cybersécurité est spécialisé dans la protection des données et des systèmes informatiques. Il peut travailler dans une société d’ingénierie informatique ou comme formateur dans une entreprise.

C’est l’un des meilleurs professionnels du numérique. Dans un premier temps, l’expert en cybersécurité commencera à effectuer une analyse du système et déterminera son niveau de vulnérabilité. Il peut effectuer des tests d’intrusion avant de recommander des solutions pour améliorer la sécurité du système informatique.

De plus, l’expert en cybersécurité sera également responsable de la protection des données. Ainsi, il peut gérer la cryptologie, l’antivirus, les mots de passe, le pare-feu, etc. Dans ce cas, il doit travailler avec les experts en informatique de l’entreprise cliente.

Et enfin, il est capable d’empêcher toute tentative de fraude, de piratage ou de vol d’informations.

Cependant, ce spécialiste doit avoir de solides compétences techniques en gestion de réseau, normes de sécurité et développement de système.

Si ce métier du numérique vous intéresse, vous devez être titulaire d’un Bac +5 en école d’ingénieur avec une spécialisation en sécurité informatique, sécurité des systèmes d’information ou cryptologie. Rendez-vous sur just-business.fr pour en savoir plus sur ce métier.

Le développeur web et le développeur mobile

Le développeur web/mobile est également une fonctionnalité recherchée sur le marché du travail. C’est un métier qui consiste à créer des sites web, des applications mobiles ou des jeux en développant des lignes de code informatique (HTML, CSS, Java, Python, etc.)

De plus, il peut être chargé d’assurer la maintenance et la création de nouvelles fonctions pour ces supports. Il doit travailler en étroite collaboration avec le chargé de projet pour livrer le cahier des charges à respecter.

Lors de son intervention, le webdesigner ou webdesigner peut travailler en collaboration avec des designers ou des graphistes.

Si cette future carrière vous intéresse, vous devez avoir de solides compétences en développement informatique et une maîtrise approfondie des systèmes d’exploitation.

Après quelques années d’expérience, rien ne vous empêche de devenir un spécialiste du langage (développeur Java, développeur Python, développeur front-end, etc.)

À Lire  Nouveau rapport vidéo sur la console de recherche – Actualités sur le référencement et les moteurs

L’obtention de ce métier du web nécessite un Bac+2 (BTS ou DUT en informatique) ou un Bac+5 en informatique.

Le webdesigner

La conception de sites Web est également un travail intéressant que vous pouvez envisager pour un emploi. Sa fonction est d’installer des contenus pour les supports écran (web, mobile, tablette).

Il peut créer l’identité du site internet, sa version mobile ou son application mobile. Selon la taille de la mission, il peut collaborer avec un graphiste, webdesigner, UI/UX Designer.

Un webdesigner se distingue du travail d’un graphiste par l’étendue de sa mission. Un concepteur de sites Web ne doit pas seulement penser à la mise en page, mais également à l’ergonomie et à la facilité de navigation du site Web.

Il peut travailler en agence, en freelance ou dans une entreprise cliente avec un projet web à réaliser.

Les compétences requises sont des compétences adéquates en logiciels de conception (Photoshop, Illustrator, InDesign), des compétences auditives et une connaissance des langages informatiques (HTML/CSS).

Pour apprendre ce métier, vous pouvez suivre une formation dans une école professionnelle. Vous pouvez également apprendre à trader sur le tas tant que vous avez la capacité d’écouter, d’être créatif et d’avoir de bonnes capacités d’écoute.

Le SEM Manager

Aujourd’hui, les entreprises qui existent en ligne peuvent avoir besoin d’un gestionnaire SEM pour être et rester visibles sur les moteurs de recherche comme Google.

En fait, le Search Engine Marketing est une réalité de travail sur le positionnement du site web sur les résultats de recherche. Il peut s’agir de référencement naturel (SEO), de référencement payant (SEA) ou de référencement sur les réseaux sociaux (SMO).

Les missions du SEM Manager comprennent donc la définition de la stratégie d’implantation, la réalisation d’actions SEO, la mise en place de rapports de performance et l’identification de nouvelles opportunités d’implantation.

Pour pratiquer la technique, vous devez avoir plus de connaissances en SEO, SEA et SMO. Vous devez également maîtriser divers outils de web analytics (Google Analytics, etc.), des outils de référencement (Google Adwords, Google Search Console, etc.) et des outils de tagging (Google Tag Manager, etc.)

En général, le SEM Manager est un pays des Grandes Ecoles qui se spécialise dans le webmarketing. Cependant, ce compromis peut être appris sur le tas. Dans ce cas, vous devez avoir au moins 2-3 ans d’expérience pour prouver vos compétences. Une certification spécifique peut également être demandée.

Le Community Manager

Face à la demande croissante des entreprises, des marques et des agences, Community Manager est l’un des métiers d’avenir sur le web.

Le rôle du Community Manager est de créer et connecter la communauté selon un intérêt commun pour les activités de la marque, de l’entreprise ou de l’organisation qu’il représente.

Son travail consiste donc à faciliter les échanges entre les membres de la communauté, créer des contenus (documents, audio, vidéo, etc.), organiser différents événements (concours, challenges, etc.)

Il peut intervenir sur des sites, blogs, forums, réseaux sociaux, médias et bien d’autres plateformes. Il est un véritable représentant (ou société).

Dans la communauté, il doit s’assurer que les règles de bonne conduite sont respectées. De plus, son travail consiste à gérer la situation du problème que l’organisation qu’il représente.

Comme caractéristique, le Community Manager doit avoir une bonne connaissance du web (niveau technique, stratégique et éditorial). Il peut également utiliser des statistiques et des outils de mesure d’audience. Et enfin, il doit avoir le sens de la créativité et de la relation client.

Le Community Manager peut travailler en tant que salarié ou freelance (pour des projets ponctuels). Ce métier est accessible avec un Bac +2 dans le domaine du commerce, de la publicité ou du journalisme.

Cependant, les candidats choisissent souvent des diplômes supérieurs (Bac+3 ou Bac+5). De plus, sachez que désormais il existe des formations spécifiques au community management.

Ce métier est ouvert à un faible niveau d’études à condition d’avoir une bonne moralité et une bonne maîtrise du web.

Si l’une de ces entreprises vous intéresse et que vous possédez les compétences nécessaires, vous aurez toutes les chances d’obtenir un emploi. Ce sont les postes les plus recherchés sur le Web et cela ne devrait pas changer d’ici 2030.