Jusqu’à présent, le régime des salaires et traitements des agents généraux d’assurances leur permettait d’être membres d’un organisme agréé pour l’ensemble de leurs revenus, même s’ils sont parallèles aux activités de courtage d’assurances relevant du régime BIC. Ils ne recevront pas cet avantage dans un avenir proche !

Les agents ne bénéficieront plus de cet avantage

L’avantage dont bénéficiaient les agents généraux d’assurance a été supprimé, les activités décrites dans le BIC étant désormais prises en compte dans l’estimation BNC (règles fiscales). En d’autres termes, ces résultats seront pris en compte dans l’estimation des assiettes fiscales.

Le régime des salaires et traitements des agents généraux d’assurances ne permettra plus d’associer le courtage et d’autres activités étrangères à la profession d’agent général d’assurances comme revenu imposable non commercial.

Dans cette optique, un mandataire peut toujours être membre d’une instance dirigeante agréée pour ses revenus d’entreprise et membre d’une autre organisation pour ses revenus imposables non professionnels.

Le rôle d’un agent général d’assurance

Un agent général d’assurance exerce son activité en tant qu’indépendant d’une société, mais il peut également travailler au sein d’une société qu’il a créée ou reprise pour poursuivre ses activités. Il assume plusieurs rôles : Capable d’identifier les risques et de connaître les profils de ses clients, il joue le rôle de consultant et les guide pour trouver l’assurance la mieux adaptée à leurs besoins.

Son deuxième rôle est d’adapter en permanence les produits d’assurance et financiers à l’évolution de la situation de ses clients. Il peut ainsi concevoir des contrats sur mesure. Son troisième rôle est d’accompagner ses clients depuis l’enregistrement du contrat jusqu’au versement d’éventuelles indemnités en cas de réclamation.

À Lire  Comment choisir sa mutuelle étudiante en 2022 ?

L’agent s’occupera également de la gestion de son entreprise et pourra ainsi renforcer son équipe avec des collaborateurs si besoin. Bref, c’est un savoir-faire unique qui demande un investissement colossal !

& # xD;

Économisez jusqu’à 40 % sur l’assurance automobile&xD;