Par destinationsante.com Publié le 09/08/2022 à 10:20

Avec la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn appartient à la famille des maladies inflammatoires de l’intestin (MICI). Si dans la colite ulcéreuse l’inflammation est localisée dans le rectum et le gros intestin, dans la maladie de Crohn elle peut atteindre n’importe quelle partie du tube digestif, entre la bouche et l’anus.

Diagnostiquée le plus souvent entre 15 et 30 ans, elle touche aussi bien les femmes que les hommes et se caractérise par des phases de poussées imprévisibles et des périodes de rémission plus ou moins longues. Dans la phase d’exacerbation, les symptômes peuvent rendre la vie professionnelle, sociale et intime très difficile. Douleurs abdominales, nausées, diarrhées, brûlures d’estomac, remontées acides… ce sont les symptômes les plus courants.

Sans surprise, les dysfonctions sexuelles sont également fréquentes chez les personnes atteintes de MICI : selon une étude récente de l’Association François Aupetit (Apa), qui accompagne et informe les patients, elles touchent « près d’1 femme sur 2 et 1 homme sur 6. Fatigue, douleur, gêne, image corporelle négative, stomie, baisse de libido médicamenteuse… expliquent en grande partie ces difficultés à avoir des rapports sexuels satisfaisants.

C’est pourquoi il est important de dépasser les tabous et d’ouvrir le dialogue avec son partenaire, souligne Apa. Parce qu’il peut y avoir beaucoup de questions, surtout lorsqu’on pousse. N’hésitez pas à aborder ce sujet avec votre gastro-entérologue, notamment pour connaître les effets secondaires des traitements.

Efficaces dans le contrôle des maladies, les anti-inflammatoires, les immunosuppresseurs et les traitements de soutien peuvent en fait avoir un effet visible sur le corps. Par conséquent, la première étape consiste à le récupérer, en prenant votre temps. Lorsque vous vous sentez prêt, préparez vos moments intimes pour être dans la meilleure forme et le meilleur confort.

À Lire  L'andropause, mythe ou réalité ? | Illustré

« Essayez de vider votre vessie et votre intestin antérieur », conseille Apa. « Utiliser, si nécessaire et sur avis d’un médecin, un retardateur de transit. » Essayez ensuite différentes positions sexuelles jusqu’à ce que vous trouviez celle qui est la moins douloureuse et la plus confortable pour vous. Les positions qui causent le moins de pression dans la cavité abdominale sont particulièrement indiquées. Des lubrifiants et des jouets sexuels peuvent également être utilisés… mais rappelez-vous que le sexe n’est pas qu’une question de pénétration.

«Lorsque les rapports sexuels sont compliqués ou impossibles, maintenez la proximité et le contact physique avec votre partenaire et rappelez-vous que la peau est le plus grand organe sexuel. Alors câlins, caresses, bisous ou massages sont propices », conseille Apa. L’association organise régulièrement des ateliers sous forme de visioconférences sur ce sujet.

A noter : la maladie de Crohn touche environ 60 000 personnes en France. Ses causes sont encore mal connues, mais semblent être multifactorielles, avec des composantes environnementales et génétiques.

Un sommeil de qualité pour protéger le cœur