La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

La loi est claire. Tous les véhicules terrestres à moteur mis en circulation doivent être assurés. Si vous possédez une voiture que vous utilisez, vous devez donc souscrire un contrat d’assurance auprès d’un agent général d’assurance, d’un courtier, d’une banque ou d’une compagnie d’assurance. A vous de voir ce qui convient le mieux à votre profil, votre voiture et d’autres paramètres qui n’auront bientôt plus de secrets pour vous. Les comparateurs d’assurance auto peuvent vous être d’une grande utilité.

Choisir l’assurance auto adaptée à son profil de conducteur

Vous avez votre permis de conduire depuis peu de temps ? Êtes-vous considéré comme un jeune conducteur? Ou êtes-vous un conducteur plus expérimenté? Cela vous orientera déjà vers un certain type de contrat, avec des garanties plus ou moins étendues.

De même, si vous n’avez jamais eu d’incidents – voire d’accidents – à déclarer, vous ne serez pas placé dans la famille des conducteurs à risque et n’aurez aucun mal à choisir l’assurance qui vous convient. A l’inverse, un conducteur au passé mouvementé (avec une révocation de permis durant une période de sa vie, par exemple) peut être contraint d’accepter une assurance responsabilité civile simple ou devoir payer des cotisations majorées.

La bonne assurance auto pour sa voiture

Votre voiture a plus de 10 ans et ne vaut pas grand-chose sur le marché des véhicules d’occasion ? Optez pour une assurance responsabilité civile qui sera plus que suffisante. Une belle voiture très convoitée ou très puissante devrait nécessiter une assurance plus complète et plus chère. L’assurance tous risques auto est plus chère, mais elle vous protégera mieux en cas de sinistre.

Pensez également au coût de la réparation de votre véhicule, qui coûtera plus ou moins cher et nécessitera donc des garanties plus ou plus solides.

Vous avez choisi un véhicule de location ? L’assurance dont vous avez besoin doit comporter des garanties sérieuses afin de ne pas vous mettre dans une situation financière difficile en cas de sinistre. Dans ce cas, une faible charge restante est préférable, non ?

À Lire  INTÉRIALE collabore avec un spécialiste de la protection de l'enfance

La bonne assurance auto au bon tarif

Trouver la bonne assurance, c’est, vous l’avez compris, répondre à plusieurs critères. Si les assurances les moins chères sont attractives à première vue, elles ne conviennent peut-être pas à tout le monde ! Vous le remarquerez le jour où la note promotionnelle vous sera envoyée. L’assurance auto la moins chère reste un contrat au tiers dont la couverture se limite le plus souvent à la responsabilité civile. Viser une assurance auto avec une garantie qualité-prix est donc le choix le plus stratégique.

A noter que selon l’UFC-Que Choisir, une hausse des assurances payées par les automobilistes de l’ordre de 2 à 3 % est attendue en 2023, alors que la fréquence des sinistres n’a pas vraiment augmenté. En cause : la situation inflationniste actuelle mais aussi la sophistication accrue des voitures.

SERVICE >> Trouvez une assurance auto au meilleur prix sur ce comparateur

Jetez un œil sur la franchise

La franchise, c’est-à-dire votre charge restante après l’indemnisation de l’assurance, est également un élément à considérer dans le choix de l’assurance auto. En gros, plus vous risquez de causer un sinistre, plus vous avez intérêt à réduire la franchise correspondante. Ce qui signifie évidemment payer un peu plus pour votre prime d’assurance automobile, mais vous serez gagnant à long terme. A l’inverse, vous pouvez augmenter votre franchise pour réduire vos cotisations si vous êtes un excellent conducteur sans incident à signaler ces dernières années.

Mais si vous êtes un jeune conducteur, votre assureur peut accepter d’augmenter votre franchise pour baisser votre paiement de prime… N’ayez pas peur et discutez-en avec votre conseiller pour baisser le montant de votre assurance auto ou autres frais !

Certains liens sont tracés et peuvent générer une commission pour Le Parisien. Les tarifs sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer. Contacter Le Parisien Le Guide