« Le plus important chantier d’inspection et de prévention de France » s’arrête à La Baule les mercredi 16 et jeudi 17 novembre.

Après 13 étapes à travers la France en 2022, le Bus du Cœur des Femmes arrive à La Baule-Escoublac (Loire-Atlantique).

Il sera mis en place en collaboration avec la commune et l’ensemble des acteurs locaux de santé les mercredi 16 et jeudi 17 novembre sur la place des Salines.

Cette opération gratuite d’inspection et de prévention, « la plus importante jamais réalisée en France », fera escale à Bobigny (Seine-Saint-Denis) fin novembre et reviendra pour une nouvelle édition en 2023.

Sauver la vie de 10 000 femmes en 5 ans

Cette initiative est portée par le fonds de dotation Agir pour le cœur des femmes fondé par le Pr Claire Mounier-Véhier, cardiologue au CHU de Lille, et Thierry Drilhon, administrateur et chargé d’affaires. Son objectif : sauver la vie de 10 000 femmes en cinq ans.

« Les maladies cardiovasculaires restent la première cause de décès chez les femmes en France, tuant 200 Françaises chaque jour, soit 75 000 femmes par an, soit le même nombre et des habitants de Cannes. »

« Pourtant, les maladies cardiaques peuvent être évitées dans 8 cas sur 10 avec un dépistage et des soins appropriés. »

Le Women’s Heart Bus atteint les groupes les plus vulnérables, les femmes en situation de vulnérabilité, en leur proposant un examen gratuit et en les renvoyant vers un parcours de santé dédié.

À Lire  Le panais ravit les papilles

« Les recherches que nous avons faites auprès des femmes en situation de vulnérabilité lors de la tournée Bus du Cœur des femmes 2021 ont montré que 90% d’entre elles ont au moins deux facteurs de risque cardiaque. Cela veut dire que quand s’en va, elles vont mourir si rien n’est fait pour contrôler ces conditions dangereuses », explique Claire Mounier-Véhier.

« La mission de Women’s Heart Women est de leur redonner les moyens de prendre soin de leur santé, en les mettant en relation dans la prise en charge des maladies cardiaques avec des professionnels de santé locaux, tous bénévoles, réunis autour de la cause. »

La pré-inscription auprès des services de la ville hôte (à l’adresse [email protected]) permet d’organiser l’accès au parcours d’évaluation, qui dure en moyenne 1h15.

Un village santé/bien-être

Ensuite, le dispositif est suivi avec l’aide de la Caisse de base d’assurance maladie et des professionnels de santé locaux.

« Il s’agit de remettre ces femmes en danger dans une prise en charge améliorée. Des options de consultation particulières leur sont pré-enregistrées et elles reçoivent une lettre abrégée pour leur médecin qui les traite. »

Un dépistage en 10 étapes

Reconnaissance : production de documents de formation et de sensibilisation, fourniture de livret d’examen ;

Une consultation avec un médecin pour déterminer les antécédents et les signes avant-coureurs des maladies cardiovasculaires ;

Risque cardiovasculaire : mesures de la tension artérielle ;

Risque métabolique : mesure du poids, taille et circonférence abdominale, tests capillaires de glycémie et de lipides ;