Publié le 09.12.2022 à 15:40

, mis à jour le 09.12.2022 à 15:40

Alors que la chute de l’enneigement des stations de ski et les effets du réchauffement climatique fragilisent la logique de passer des vacances d’hiver à la neige, le guide du Routard met en lumière la montée d’une autre tendance à l’heure de la pause quand la France frissonne. Non seulement le soleil devrait être à la mode cette année, mais en plus les touristes se tourneront vers des contrées lointaines (et pas pour le ski !).

Dans un récent sondage réalisé par OpinionWay pour Ginkoia, éditeur de logiciels de sport business, seuls 19% des Français envisageraient de partir à la montagne cet hiver, que ce soit à Noël ou en février/mars prochain. Si le séjour au ski est encore perçu comme un séjour réservé aux touristes qui en ont les moyens (selon une étude de Tripandco.com, 63% des Français aimeraient y aller mais estiment ne pas pouvoir se le permettre), les stations sportives du La course hivernale tricolore a d’autres enjeux à prendre en compte : le réchauffement climatique, mais aussi rester une évidence pour ceux qui font une pause. Selon le Guide du Routard, 84% de la communauté des plus de 2 000 voyageurs aimeraient partir en vacances cet hiver, mais pas forcément à la montagne…

Parce que la période hivernale ne rime plus forcément avec les joies de la neige, certains préfèrent se prélasser au soleil. Preuve : selon cette étude, la destination France (métropole) pour cet hiver n’est le choix que de 30% des sondés, une part qui reste significative, mais qui a en réalité baissé de 14 points, entre septembre et novembre 2022. Avec la même dynamique, l’Europe souffre également d’une insatisfaction touristique, de l’ordre de onze points, et 38 % des voyageurs ont l’intention de séjourner sur le vieux continent cet hiver. Pour ces touristes, l’Espagne, le Portugal et la Grande-Bretagne sont les options les plus courantes.

À Lire  6 idées d'activités insolites pour un week-end en Bourgogne

Cependant, après deux ans de pandémies qui ont ralenti le secteur du tourisme, avec un arrêt quasi complet en 2020 sur fond de fermetures de frontières et de confinements répétés, les touristes partagent une envie de s’évader et de citer des destinations de vacances éloignées. Citée par 13% des répondants, l’Asie a par exemple bondi de 9 points, la hausse la plus significative entre septembre et novembre 2022, par rapport aux périodes de comparaison de cette étude. Aussi, les répondants ont désigné les Amériques comme leur prochaine destination de vacances cet hiver (+6 points), tandis que l’Afrique (9%), l’Océanie (3%) et le Moyen-Orient (3%) sont des options moins évidentes.