Le stress fait partie des nombreux facteurs qui peuvent entrer en jeu dans la perte de désir, chez les hommes comme chez les femmes.

Envie de moins en moins, de plus en plus souvent. C’est ainsi que l’on pourrait caractériser la baisse du désir dans un couple. Si le stress peut en être la cause, il faut d’abord éliminer les autres causes possibles de cette baisse de libido avant d’envisager cet indice.

Les causes hormonales et médicamenteuses doivent donc être recherchées, tant chez l’homme que chez la femme. Un faible taux de testostérone chez l’homme et des bouleversements hormonaux lors de la ménopause chez la femme peuvent ainsi expliquer en tout ou en partie la baisse du désir. Prendre certains traitements, notamment des antidépresseurs aussi. De même, certains événements de la vie ne favorisent pas le désir sexuel, comme une mise à pied ou un décès. Mais aussi donc une période de stress, qui joue sur les hormones.

Cortisol et testostérone

Lorsqu’il est stressé, le corps sécrète du cortisol. Cette hormone très utile en cas de peur – elle pousse notre corps à se mobiliser pour fuir ou combattre – est néfaste dans un contexte de stress chronique. En fait, de nombreuses études ont établi une corrélation entre des niveaux élevés de cortisol et de faibles niveaux de testostérone. Et la testostérone n’est pas l’apanage des hommes : elle joue aussi un rôle dans le désir des femmes.

À Lire  « Comme Chien & Chat » : conférences et ateliers gratuits en magasin dédiés au bien-être des animaux

On comprendra que lorsque toutes les autres causes ont été éliminées, il est urgent d’agir sur le stress pour élever la température. C’est probablement plus facile à dire qu’à faire, surtout en cette période d’incertitude qui nous concerne tous. « Si, par exemple, le stress est dû à des heures supplémentaires au travail, le médecin peut vous aider et éventuellement vous interrompre s’il le juge utile », conseille le site Qare. « De plus, il peut vous référer à une thérapie comportementale et cognitive pour mieux gérer votre anxiété. »

Un mode de vie sain est aussi l’une des clés pour réduire le stress quotidien. Le sommeil, l’alimentation, la détente… sont des facteurs sur lesquels chacun peut agir. L’exercice est aussi un anti-stress reconnu… et, à raison de deux à trois séances par semaine, un booster de libido.

Source : revmed.ch, Qare, Charles.co, Sexologies, consulté le 14 septembre 2021

Ecrit par : Charlotte David – Edité par : Emmanuel Ducreuzet