Les serviettes menstruelles jetables appartiennent au passé. En plus de devoir être changées très souvent, elles sont désagréables à porter et faites de matériaux nocifs pour l’environnement et notre santé. Au lieu de cela, nous passons aux culottes menstruelles lavables et réutilisables. Le concept vous intrigue ou vous ne savez pas par où commencer ? Suivez le guide !

Culotte menstruelle : guide d’utilisation 2022

Comment bien choisir sa culotte menstruelle ?

Si vous souhaitez acheter une culotte menstruelle, la première chose à savoir est qu’il ne faut pas choisir au hasard. Bien sûr, le concept reste le même : une culotte qui ne peut absorber le flux menstruel que pendant 12 heures d’affilée sans aucune sensation d’inconfort ni d’humidité et, bien sûr, sans aucune fuite. Mais justement, parce que votre culotte des règles peut remplacer vos protections habituelles, il va falloir trouver votre taille de lingerie et déterminer le bon niveau d’absorption en fonction de votre flux.

La difficulté est que toutes les marques n’utilisent pas les mêmes technologies ou les mêmes matériaux. Prenez donc soin d’étudier les descriptifs des différents produits ou consultez un comparatif de culottes menstruelles. Tissu bio, production écologique, made in France, matières sans nanoparticules… Toutes ces spécifications sont importantes pour garantir votre confort, mais aussi l’efficacité de vos sous-vêtements menstruels.

Comment fonctionne une culotte de règles ?

Si les matériaux utilisés sont si importants, c’est parce qu’une culotte menstruelle est composée de différentes couches, chacune ayant son propre rôle à jouer. Ainsi, une première matière (respirante, car elle doit être en contact avec la peau) permet d’absorber le flux et de le diriger vers le bas de la culotte. Le coton biologique reste la solution idéale. Une deuxième couche préserve le sang pour éviter toute sensation d’humidité, mais empêche également la prolifération des bactéries et le développement d’éventuelles odeurs. Les fibres d’eucalyptus, par exemple, offrent des propriétés très intéressantes. Enfin, une couche PUL imperméable vous protège contre les fuites. À l’extérieur, les culottes menstruelles ont tout de la lingerie classique.

À Lire  Trois conseils pour commencer la méditation

Combien de temps peut-on porter une culotte menstruelle ?

Les marques du marché proposent différents niveaux d’absorption adaptés aux flux légers, normaux, abondants ou très abondants. Certaines marques vont même jusqu’à proposer des modèles post-partum qui peuvent également être parfaits pour les périodes de saignements.

En général, une culotte de menstruation adaptée à votre flux vous procurera entre 8 et 12 heures de protection. Il s’agit de 3 à 4 coussinets de l’absorption à laquelle vous êtes habitué.

Cependant, pour des raisons d’hygiène, ne portez pas votre culotte plus de 12 heures. Un modèle bien choisi vous accompagnera toute la journée et changera votre culotte menstruelle le soir, pour une nuit à l’abri des fuites.

Comment entretenir une culotte menstruelle ?

Une culotte menstruelle de bonne qualité et bien entretenue peut avoir une très longue durée de vie, plus de 6 ans pour les meilleures. En revanche, les culottes menstruelles mal entretenues peuvent rapidement devenir inefficaces.

La première étape après utilisation consiste à laver la culotte menstruelle sous l’eau froide jusqu’à ce qu’elle soit claire. Surtout pas d’eau chaude, qui risquerait de « cuire » la tache et d’accrocher le tissu.

Une fois votre lingerie menstruelle parfaitement rincée, vous pouvez continuer à la laver à la main ou la passer en machine à laver à 30°C, en optant pour un programme délicat. Le choix du détergent est important, car les savons (notamment le savon de Marseille) ont tendance à obstruer les pores du matériau absorbant, ce qui entraîne une perte d’efficacité. Les nettoyants pour tissus, les nettoyants pour tissus, l’eau de Javel, le vinaigre blanc et les cristaux de soude ne sont pas recommandés. Préférez une lessive écologique et biologique, sans parfum et sans paraben, pour prendre soin de votre culotte, de votre corps et de la planète.

Pour le séchage, vous devez suspendre votre culotte menstruelle à l’air libre. En effet, la chaleur du sèche-linge ou du radiateur endommage irrémédiablement les fibres. Mieux vaut donc se constituer un stock de 3 à 5 culottes de la période afin d’en avoir toujours une ou deux d’avance !