« Je voulais sauter dans les airs depuis longtemps et je pensais que ce serait amusant de sauter sur Valérie, alors je lui ai donné ! » Josette Marchais, 87 ans, a volé pour la première fois mardi après-midi avec l’école de parachutisme du Lot.

, à Cahors. « Le rêve que j’ai réalisé, en soutenant la candidature de Valérie Pécresse à la présidence, une femme extraordinaire que je suis depuis sa campagne législative en 2002 », raconte Josette Marchais au micro de France Bleu Occitanie.

« Je me suis donnée à lui lors de mon premier saut en parachute »

A 87 ans, Josette, sympathisante LR depuis plus de 20 ans à Vélizy-Villacoublay (Yvelines), se décrit comme une « optimiste intrépide » et surtout n’essayant pas de nouvelles idées. « J’ai sauté avec un moniteur familier, dans l’avion je portais mon t-shirt Pécresse 2022 et j’avais la pancarte que j’ai fait signe à l’arrivée. » Josette a choisi de faire ce saut en parachute à Lota car la météo était clémente et les terrains de l’école étaient agréables.

Son engagement pour la campagne présidentielle lui a donné des ailes, le président de l’école de parachutisme du Lot, qui a sauté avec Josette, décrit « l’octogénaire » avec peps, il a su vaincre ses peurs, il avait des yeux qui plaisantaient, je lui ai demandé si Je ne peux pas sauter sur un autre candidat, je l’ai menacé que je le prendrais pour qu’il change d’avis, mais son engagement est fort, il ne bougera pas ! « 

À Lire  Cette station de musculation Homcom s'expose à prix cassé chez Cdiscount