Moins de 24 heures après avoir annoncé un report d’une semaine dans l’ouverture du domaine skiable de Val Thorens, c’est au tour de Val d’Isère de faire de même. « Compte tenu des conditions météorologiques et d’un automne particulièrement doux, l’ouverture du domaine skiable sera reportée dans un premier temps du 26 novembre au 3 décembre 2022. Afin d’offrir la meilleure expérience aux clients, la saison d’hiver sera décalée d’une semaine et le ski peut être pratiqué en mai jusqu’au dernier week-end des vacances scolaires françaises », a écrit la station dans un communiqué de presse. L’événement Première Traces (avec tests ski et snowboard et animations diverses) est également reporté aux 3 et 4 décembre. »

A quelques kilomètres de là, Tignes, qui avait renoncé à ouvrir ses pistes le jour de la Toussaint il y a quelques semaines et s’apprêtait à démarrer la saison de ski le 26 novembre, a finalement décidé… de reporter l’ouverture au vendredi 18 novembre , « après les récentes chutes de neige et l’attente et la préparation du domaine skiable pour les pistes – et au service des remontées mécaniques ». Cependant, cette pré-ouverture est limitée car seul le sentier rouge des glaciers est accessible (450m de dénivelé, 3450-3000m d’altitude). Trois remontées mécaniques seront en service : téléphérique (première montée à 9h, dernière montée à 11h30 et dernière descente à 14h30, descente à ski impossible actuellement), téléphérique de la Grande Motte (9h15 à 2 :00h). ) et le télésiège Panoramique (qui permet de revenir du sentier des glaciers au téléphérique et télécabine) de 9h20 à 14h15. Les billetteries sont ouvertes de 8h45 à 11h30, avec des tarifs uniques : 32 € pour les skieurs et 17 € pour les piétons (aller-retour possible au sommet du téléphérique de la Grande Motte).

À Lire  Conférence de presse du 30 septembre 2022 par le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Mao Ning

« En fonction de l’évolution des conditions d’enneigement, nous essaierons d’ouvrir les pistes voisines dans les prochains jours – Face rouge, Rimaye et Double M. Et à partir du 26 novembre, nous prévoyons d’ouvrir d’autres secteurs que le glacier de la Grande Motte, toujours sous certaines conditions », nous précise Frédéric Bonnevie, directeur du service des pistes de Tignes.

Photo d’une : Le glacier de la Grande Motte vu de la terrasse d’arrivée du téléphérique, 18 novembre 2021 © Martin Léger