Alternative plus écologique aux protections hygiéniques classiques comme les tampons, la culotte menstruelle fait l’unanimité chez de nombreuses femmes. Confort, économie et 0 déchet, tout semble réuni pour une protection à la hauteur de vos besoins. Les avantages sont si nombreux que de plus en plus d’entreprises se lancent dans sa fabrication. Néanmoins, il repousse toujours autant qu’il intrigue. Est-ce pratique ? Comment est-il utilisé et quels sont ses effets ? On vous dit tout.

Les culottes menstruelles en quelques mots

C’est une solution verte aux tampons, aux serviettes classiques et à la coupe. La différence est que la culotte elle-même fait office de protection pour un meilleur confort. Au passage, une partie absorbante est intégrée à l’entrejambe pour éviter les fuites. Avec sa popularité croissante, plusieurs modèles de culottes menstruelles arrivent sur le marché, de différentes marques. Certains peuvent même durer jusqu’à 12 heures, quel confort ! Cependant, il est conseillé de faire un test à la maison pour les premières utilisations.

Il est particulièrement apprécié pour sa facilité d’utilisation. Vous le portez comme n’importe quel autre slip et après l’avoir porté, vous devez le rincer sous l’eau pour enlever le sang avant de le mettre dans la machine à laver. Ainsi, il est réutilisable plusieurs fois, d’où son plus grand avantage. Pour les adeptes du zéro déchet, c’est une excellente solution pour se rapprocher de leurs objectifs. Il peut également être utilisé en complément des autres protections hygiéniques habituelles.

Le prix est assez élevé par rapport à celui des tampons, mais c’est surtout une solution intéressante sur le long terme. Un petit stock est cependant à constituer pour éviter de les laver tous les jours. Quant aux marques intéressantes, c’est à vous de voir selon vos besoins spécifiques. Vous pouvez entre autres opter pour la culotte menstruelle Blooming.rocks.

À Lire  Vêtement maison femme : 7 articles éthiques pour rester chez soi

Une explosion du marché de culottes menstruelles

Le marché des culottes menstruelles est sur la bonne voie. Selon les marques pionnières dans ce domaine, elles ont connu une forte croissance ces dernières années depuis le lancement de l’alternative. Certes, le marché est encore nouveau, mais l’engouement des femmes pour ce produit ne cesse de croître.

Ce dynamisme est très perceptible en France, mais aussi sur le marché mondial. Dans les magasins physiques et en ligne, la croissance des ventes est estimée à 15,8 % par an. C’est une situation qui ne risque pas de s’inverser dans les années à venir. D’ici 2030, selon une étude réalisée à ce sujet, la vente de culottes menstruelles atteindra son apogée.

Il semblerait que le déclencheur ait été la question du gaspillage pour certaines femmes, alors que pour d’autres c’était la méfiance à l’égard des composants des tampons et des protections classiques. Soucieuses de leur santé, de nombreuses femmes n’ont plus l’intention d’exposer leur partie intime à des produits qui manquent de transparence en termes de composition.

Solution confortable et économique sur le long terme

Le marché potentiel des culottes menstruelles est énorme en France, où la moitié des femmes sont en âge de menstruer. Et même si ce n’est pas souvent discuté, chacun d’entre eux souhaite pouvoir dépenser moins en serviettes jetables. Une étude a même montré qu’une femme dépenserait plus de 20 000 euros pour l’achat de protections hygiéniques au cours de sa vie. Cela, sans parler des analgésiques et des sous-vêtements tachés.

Le potentiel du marché engendre cependant une concurrence encore plus féroce. Face à cette situation, les marques rivalisent d’ingéniosité pour proposer des solutions à la hauteur des attentes des consommateurs.

C’est un énorme avantage pour ces derniers qui peuvent désormais concourir. Tout cela explique le succès de cette alternative.

A lire également dans cette rubrique