LANGUE VIVANTE (5/7). « Nupesse », « Nups », « Nupe »… Comment prononcer l’acronyme du dernier ailier gauche ? Notre auteur François Reynaert explique pourquoi il faut se mettre d’accord sur une formule.

Revenons cette semaine sur l’un des débats importants qui ont été déclenchés ces derniers mois : comment utiliser Nupes ? Vous voyez de quoi je parle, l’aile gauche a récemment voulu créer une générale et aboutir au nom long du congrès : o la Nouvelle Union Populaire-Ecologique-Sociale. Encore une fois, il y a des choses à ne pas faire. Le mouvement a également de nombreuses fondations – les communistes, Génération. s, le POI (Parti travailliste indépendant) LND (Néo-démocrates), etc. – ceux qui ont accepté de ne pas apparaître intégralement dans le titre, ont de la chance. Rien qu’en disant le nom complet du message, on serait déjà à la fin de la commande.

Mais qu’adviendra-t-il des Nupes ?

En politique traditionnelle, les candidats et les commentateurs décident souvent du rythme en ralliant le parti et ses personnages. Mais après? Il faut opter pour l’acronyme, qui signifie (comme SNCF) une explication claire de toutes les lettres : le N.U.P.E.S. C’était dangereux. Nous aurions envisagé une nouvelle police d’assurance maladie

Cet article est réservé aux abonnés. Pour en savoir plus, profitez de notre offre à partir de 1€

En choisissant ce support publicitaire, vous acceptez le stockage d’un cookie analytique par Google.

À Lire  Porte moi. Heure du dernier voyage