Polémique des jets privés : peut-on vraiment interdire ces trajets ultra polluants ?

nécessaire

Depuis plusieurs semaines, l’utilisation abusive des jets privés par certains individus du monde des affaires fait polémique. En période de changement climatique, de nombreuses personnes demandent une législation ou même une interdiction de ces voyages spéciaux. La Dépeche fait le point.

Pourquoi ces vols en jet privé font polémique?

Pourquoi ces vols en jet privé font polémique?

Déplacements réguliers aux quatre coins de la France, multiplication des déplacements professionnels… Depuis plusieurs semaines, de nombreux particuliers sont harcelés dans leurs déplacements jugés équilibrés par leurs avions privés. C’est par exemple le cas de l’avion Vincent Bolloré, qui a effectué pas moins de cinq voyages le 8 août, s’arrêtant environ une heure à chaque fois.

A l’heure où le dérèglement climatique se fait de plus en plus sentir entre sécheresses historiques et canicules à répétition, ces vols massifs en jet privé commencent à faire réagir l’opinion publique. Les internautes retracent même le parcours d’hommes d’affaires célèbres pour estimer le nombre de tonnes de CO2 que leurs équipements rejettent dans l’air.

Interdire ou réguler ?

Interdire ou réguler ?

En moyenne, un Français a produit 11,2 tonnes de CO2 en 2020, selon le ministère de l’Environnement et de la Transition conjointe. Mi-juillet, avec 3 vols en 3 jours, le voyage en avion de Martin Bouygues dégagera 70 tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions françaises moyennes en 7 ans. Ces vols sont très controversés, alors que nombre de ces trajets peuvent être effectués en train, un moyen de transport moins polluant.

Les jets privés polluent, et polluent beaucoup. Alors, à gauche comme dans la majorité, les politiciens ont commencé à s’emparer de cette question. C’est le cas du député local Julien Bayou, qui a proposé une solution pour limiter la pollution causée par ces vols. « Il est temps d’interdire les jets privés », a déclaré le local, ajoutant que c’est « une mesure qui punit les plus petites personnes pour l’impact le plus important et le plus immédiat sur le climat ». Le secrétaire d’Etat à l’Ecologie européenne va donc déposer une loi pour interdire les jets privés.

Bientôt au tour des méga-yachts?

Bientôt au tour des méga-yachts?

De la part du gouvernement, nous traitons la question de manière floue. Le ministre des Transports, Clément Beaune, réfléchit aux moyens de limiter l’usage des jets privés. « Je pense qu’il faut faire face et gérer les vols d’avions privés. Ce sera le signe d’un effort à deux vitesses », a déclaré le ministre, dans un entretien à nos confrères parisiens. Plusieurs options sont sur la table, allant d’une simple interdiction à des contrôles plus stricts des vols en jet privé lorsqu’il y a d’autres vols ferroviaires ou commerciaux. Des impôts peuvent également être initiés. Reste à convaincre l’ensemble du gouvernement.

À Lire  Léonard de Vinci, son dernier voyage en France (partie 1)

A l’heure de l’éveil de la conscience environnementale, les jets privés pourraient bientôt être au centre de la polémique entourant le train de vie très contre nature de la fortune française. Les politiques craignent un sentiment de « deux poids deux mesures » dans l’opinion publique, alors que la France est de plus en plus sollicitée pour faire un effort de réduction de sa consommation d’énergie. Entre le 6 août et le 13 août, le yacht de Bernard Arnault aurait produit environ 123,8 tonnes de CO² tout en consommant 47 629,9 litres de carburant, selon le compte « Mega yacht CO2 Tracker ».

Quel est le moyen de transport le plus sûr au monde ?

Quel est le moyen de transport le plus sûr au monde ?

L’avion APU consomme 1,2% de toutes les émissions du transport aérien en France, selon les calculs du groupe de réflexion sur la décarbonation « The Shift Project ». La solution consiste à éteindre et à « connecter » l’avion à l’alimentation au sol.

Malgré ces catastrophes, l’avion reste le moyen de transport le plus sûr au monde, devant le train et la voiture. Annuellement, elle tue en moyenne 600 personnes sur la planète, alors que la voiture tue près de 5 000 personnes rien qu’en France.

Quel est le moyen de transport le plus dangereux au monde ?

Pourquoi l’avion est-il le moyen de transport le plus sûr ? L’avion est même le moyen de transport le plus sûr, c’est-à-dire loin devant la voiture. Dès sa construction, un avion est conçu pour résister au maximum de dégâts. Par exemple, si l’un des deux moteurs tombe en panne, l’avion peut décoller et voler sur un seul.

Quel est le moyen de transport le plus efficace ?

Selon ces données, il est surprenant que la voiture soit le moyen de transport le plus dangereux. Chaque année, les accidents de la route font plus de 4 000 morts en France, alors que l’avion tue près de 600 personnes… dans le monde ! C’est environ trois par pays.

Est-il dangereux de prendre l’avion en ce moment ?

Est-il dangereux de prendre l'avion en ce moment ?

Les vélos et les motos sont parmi les moyens de transport les plus efficaces car ils sont rapides et permettent de parcourir de longues distances tout en portant beaucoup de poids.

Quelle est la vitesse maximum atteinte par un avion ?

Selon un rapport sur la sécurité aérienne préparé par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), en 2019, il y a eu 0,21 accident passager mortel par million de vols et 0,15 accident passager mortel par milliard de kilomètres. En d’autres termes, un accident mortel se produit tous les 5 millions de vols.

1. Falcon HTV-2 Vitesse maximale : 20 920 km/h Premier vol : 2010 (accident) Avion construit : New York 12 minutes.

Quel est l’avion le plus rapide du monde en 2022 ?

Est-il possible d’atteindre Mach 10 ? Grâce au type de vaisseau spatial, le superstatoréacteur, l’aéronautique a ouvert la porte aux 11 000 km/h (Mach 10), jusqu’alors réservés aux moteurs-fusées.

Quel est l’avion le plus rapide du monde actuellement ?

Ce nouvel avion peut parcourir jusqu’à 8 000 milles nautiques (environ 14 800 km/h) et a une vitesse du son de 0,94 (1 160 km/h).