Le maire Gérard Galpin évoque les différents projets en cours et à venir à Sillé-le-Guillaume. Celle de la gendarmerie va démarrer dans les prochains jours.

Écrit par Thomas Cherbonnel

Publié le 2 oct. 22 à 13:46

Où en sont les projets de Sillé-le-Guillaume ? Un autre récemment achevé, est France Services. « C’est une volonté dans le cadre de la régénération du territoire de donner aux habitants de ce quartier la possibilité d’accéder aux services publics », explique le maire Gérard Galpin.

Certains seront comblés. « Dans quelques semaines, en octobre/novembre, la construction de la gendarmerie va commencer. Les appels d’offres sont quasiment confirmés. La construction devrait prendre 14 à 18 mois », précise le maire, qui ne cache pas sa satisfaction de voir ce projet réussir.

Les travaux se poursuivent dans l’ancien centre de secours

Il s’agit d’un projet majeur qui s’inscrit également dans le cadre de la prestation de services publics. Si la mairie de Sillé-le Guillaume n’avait pas fait les démarches nécessaires pour avoir une nouvelle gendarmerie, notre brigade actuelle aurait dû disparaître.

Les travaux se poursuivent à l’ancien centre de secours pour rénover la nouvelle salle de danse. « La livraison est prévue pour septembre 2023 », informe le premier édile.

Il y aura aussi du travail pour Arsène Marie Le Feuvre. « Nous devons renouveler le système d’égouts, car les racines des arbres ont attaqué le réseau. Nous allons développer l’exploitation de la voie piétonne entre le MAS (centre d’accueil particulier) et le pôle Haut-Eclair.

Des travaux en 2023 à l’église et au château

Concernant la division, Gérard Galpin informe que trois permis de construire ont été demandés pour les 10 lots initiaux.

La commune prépare également les travaux de deux importants monuments patrimoniaux de Sillé. « Il y a la mise à l’eau du château et les travaux de l’église (porche et crypte). Les travaux doivent débuter en 2023 pour une durée de deux ans. »

À Lire  Le Metaverse comme outil pour les conseillers immobiliers

Quelles actions pour le commerce ? 

Pour poursuivre les différents dossiers, Gérard Galpin pourra s’appuyer sur une nouvelle personne. « Nous recrutons un responsable administratif et financier. Il collaborera avec le secrétaire général, David Poussier. Cela permettra d’avancer sur certains dossiers, notamment en matière d’éclairage public ».

Les affaires sont un autre gros problème sur lequel la mairie travaille. « Il y a des commerces qui ferment, d’autres qui ouvrent. Nous avons des candidatures pour installer un commerce, mais nous n’avons pas de commerce à louer… mais les particuliers ne veulent pas louer leurs locaux. Cela nous pose problème à la mairie. Nous n’interviendrons pas dans la vie privée. »

Quid de l’Embarcadère ? 

Cependant, la municipalité prend toujours en compte toutes les demandes des porteurs de projet pour essayer de trouver la solution la plus appropriée. Parallèlement, il travaille sur une opération de réhabilitation sur le terrain. « On a des réunions tous les mardis soirs, c’est en cours, et on espère signer l’accord définitif avant la fin de l’année ».

Une autre question qui sera discutée sous peu mais de compétence publique : est la jetée. Deux versions sont attendues : soit pour détruire le bâtiment actuel, soit pour le reconstruire. « L’idée est d’avoir une offre de fourniture complète sur le secteur de Sillé-Plage », précise le vice-président du tourisme chez 4CPS. C’est certainement quelque chose d’important pour que la région de Coco-plage conserve sa beauté.

Côté tourisme, Sillé aura probablement un rôle à jouer dans le centenaire de l’ACO.

Deux personnalités seront mises en lumière par les pilotes Fernand Tavano et Victor Hémery. Ce dernier a participé à la création des 24 Heures du Mans avec Georges Durand. Pour rappel, Victor avait battu le record du monde du premier kilomètre.