Pietro Donofrio est un architecte de maisons naturelles en Dordogne. Son entreprise est située à Limeuil.

Depuis quelques années, il n’a plus besoin de se raccorder au réseau d’eau pour le constructeur lorsqu’il construit une maison. L’entrepreneur n’utilise que de l’eau de pluie. Avant de construire les fondations et les murs, les travaux commencent sur l’installation de systèmes de récupération des eaux de pluie. La conservation continue d’être utilisée lorsque la maison est construite.

Des milliers de litres utilisés par chantier

Dans le secteur de la construction, la quantité d’eau utilisée est parfois prévisible. Les besoins sont importants : « Pour une maison, entre 20 000 litres et 60 000 litres d’eau pour faire la peau et les aménagements intérieurs et extérieurs », rapporte Pietro Donofrio.

La construction écologique permet également de réaliser des économies sur le choix des matériaux. « Je construis des maisons à ossature bois remplies de bottes de paille. Avec celles-ci, le lait est bien plus important qu’une maison en briques ».

À Lire  Interview. Pour Yoann Sudron, agent immobilier, le futur lycée de Bourg-Achard risque de faire grimper les prix