La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

Changer d’assurance maladie n’est pas toujours facile. De nombreux assurés manquent la date d’envoi du courrier recommandé à l’assureur et attendent encore un an. A oublier encore l’année prochaine ! La complémentaire santé est mise à jour progressivement.

Avant la loi du 14 juillet 2019 relative au droit de résilier le contrat d’assurance maladie gratuite et la loi n°2020-1438 du 24 novembre 2020, il faut prévoir au moins deux mois avant la fin de son contrat. l’assureur. A partir du 1er décembre 2020, les assurés se sentent moins obligés de rejoindre le conseil d’administration contre leur gré s’ils veulent changer davantage pour des raisons économiques ou s’ils trouvent une garantie qui correspond le mieux à leurs besoins.

Est-ce que je peux changer de mutuelle en cours d’année ?

Vous souhaitez changer de mutuelle pour choisir une stratégie différente de celle d’un concurrent ? Si votre contrat actuel a été émis il y a au moins un an (ne tenez pas compte de la date de garantie mais de la date de paiement), vous pouvez l’annuler en cours d’année, quand vous le souhaitez. Et sans frais ni pénalités. Et ce, qu’il s’agisse d’un contrat individuel ou collectif. C’est ce qu’on appelle la résiliation infra-annuelle.

Les contrats éligibles à ce type de résiliation sont les contrats dont le point d’entrée est la complémentaire santé : vérifier la possibilité de l’existence de garanties complémentaires, pour s’assurer que la loi est utilisée ou non. Si votre contrat a moins d’un an et que vous souhaitez souscrire à une mutuelle, il vous faudra être patient. La bonne nouvelle est que vous n’avez pas de date précise à respecter une fois l’année terminée.

Ce changement potentiel peut vous permettre de trouver une mutuelle pour votre famille, par exemple, ou de choisir un contrat qui correspond le mieux à vos besoins actuels.

À Lire  Assurance PME : faut-il encore choisir entre solidité et agilité ?

Comment passer d’une mutuelle à une autre ?

La loi vous permet de changer de mutuelle sans préavis si vous dépassez le délai de paiement d’un an. Vous pouvez faire vous-même les démarches, mais il est recommandé de vous tourner vers votre nouvel assureur, qui se chargera de la police d’annulation. Indiquez-lui le nom de l’ancien assureur, l’ancien numéro de contrat ainsi que vos nom, date de naissance et adresse. Dans ce cas, il n’y aura pas d’interruption de la garantie, même si la résiliation prend effet un mois après réception de la notification.

Votre ex vous enverra un avis de résiliation ou de résiliation l’informant de la date d’entrée en vigueur. Pouvons-nous changer l’entreprise de l’autre, demandez-vous? La réponse est oui, mais dans le cas d’une mutuelle obligatoire, seul l’employeur peut résilier le contrat.

SERVICE >> Comparez les assureurs pour trouver le bon match

Quelle est la loi pour changer de mutuelle ?

La loi Hamon a introduit la résiliation annuelle des contrats d’assurance auto et habitation en janvier 2015. La loi du 14 juillet 2019 concernant le droit de résiliation sans frais des contrats complémentaires santé et la loi n°2020-1438 du 24 novembre 2020 ont conclu cette évolution pour les décideurs.

Ceci s’applique aux contrats liés aux frais de santé et ceux couvrant les frais de santé et autres garanties prévues par la loi (risque décès, invalidité, invalidité, garantie d’assistance, protection juridique, responsabilité civile, mariage-naissance ou indemnisation en cas d’hospitalisation) . Si le contrat prévoit plus de garanties que celles mentionnées ci-dessus, le droit de résiliation sans frais n’est pas possible. En changeant de mutuelle avec comparateur, vous pouvez économiser en moyenne 40% sur le prix !

Certains liens sont suivis et peuvent générer une commission pour Le Parisien. Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer. Contacter Le Parisien Guide