Petit tour des travaux de la commune de Ferrals-les-Corbières

Au cours de sa visite dans la ville, le Premier ministre a pris connaissance des travaux en cours à l’école et des projets futurs.

Mardi 30 août, le petit quartier de Rémi Récio a visité la ville. Il a été accueilli par le maire Gérard Barthez, Éric Virion, 1er adjoint, Suzanne Arnaud, adjointe aux affaires publiques, et Yves Mendoza, conseiller municipal chargé des affaires publiques.

Divers dossiers ont été évoqués, comme le retour à la restauration du cinéma, des projets en cours ou très proches : la construction de la Maison des associations et les divisions du futur. Le parcours sportif dans la pinède, projet d’envergure pour 2023, était également sur le tapis. Il propose un parking, une aire de pique-nique et un parcours sportif, le tout avec des matériaux naturels (tables en bois, etc.). Par la suite, le directeur et les élus ont visité les travaux en cours à l’école dans le cadre du projet French Relance, qui est accepté par la directrice Sabine Banco.

Durant l’été, l’école primaire a bénéficié de la réfection de la toiture, de l’installation du réfrigérateur, de l’abaissement du plafond et du changement de température, en installant des thermopompes incluant le chauffage et la climatisation. Comme la Maison des associations, le toit est destiné à accueillir des panneaux solaires. Tous les travaux non terminés pendant l’été seront terminés pendant les vacances d’automne.

Les classes fonctionnent déjà, il reste à finir le bureau du directeur, Alae et le toit de l’immeuble. Il faut saluer le travail des ouvriers municipaux, qui ont travaillé le dernier samedi avant la rentrée scolaire pour tout préparer. En particulier, ils ont déplacé le gravier vers les anciennes zones vertes du terrain, qui ont perdu leur fonction de petit jardin en raison de la sécheresse. Les banques en bois ont remplacé celles en métal pour des raisons de sécurité. Ainsi, les élèves ont pu rentrer en bonne condition. Le montant total des travaux scolaires réalisés dans le cadre du projet France Relance s’élève à 285 541,58 €.

À Lire  A Châteaufort, la Maison des Sœurs bénéficiera du Lot Patrimoine