Rares sont les concepts qui sortent leur mikado du jeu. Little Guest en fait partie. Imaginé avec brio par Jérôme Stefanski, entrepreneur belge et père du petit Achille, ce label fait la part belle aux enfants et à leurs expériences hôtelières. Au menu? Services personnalisés, prestations haut de gamme, clubs bébés et enfants, ateliers créatifs et activités sportives. Avis aux parents à la recherche de vacances idéales et mémorables !

Rencontre avec Jérôme Stefanski – le père que nous rêvions tous d’avoir.

C’est en voyageant avec votre fils que l’idée de Little Guest est née. Comment le déclic s’est-il produit ?

C’est lorsque je suis devenu parent et après de nombreux voyages avec mon fils Achille que ma femme et moi nous sommes rendus compte que certains hôtels ne prenaient pas du tout la famille dans leur offre. Ce manque a créé le déclic.

Quels hôtels testez-vous ? Achille est-il toujours le cobaye ?

Haha, oui, mais il y a beaucoup d’Achille. Notre fils visite de nombreux hôtels à nos côtés, mais aussi les membres de notre équipe. Que vous soyez stagiaire ou manager, une expérience pratique est essentielle. Les hôtels obtiennent un audit de qualité grâce aux retours d’expériences.

Vous avez aujourd’hui 350 hôtels partenaires. Quels sont les critères de sélection pour intégrer le label ?

Il y a 3 piliers principaux. Le premier est la sécurité. Y aura-t-il un siège pour l’enfant pendant mon transport une fois arrivé à l’aéroport ? Y aura-t-il un sauveteur dans la piscine ? Les menus listent-ils les allergènes ? Vient ensuite le critère pratique pour faciliter les déplacements. Dois-je voyager avec ma poussette ? Y aura-t-il du matériel de puériculture (chauffe-biberon, etc.) ? L’hôtel propose-t-il des chambres communicantes ?

Et enfin l’aspect « divertissement » comprend le 3ème critère de sélection. Que font mes enfants ? Il bat clairement le bac à sable et le toboggan. Ici, on a affaire à des enfants privilégiés. Ainsi, nous recommandons également des activités à proposer au club enfants avec, par exemple, des ateliers autour du développement personnel, de l’éveil musical, de la créativité avec des travaux manuels ou de l’académie des sports.

Comment évolue le marché suisse ?

La montagne est très appréciée de nos clients. Ainsi, la Suisse se révèle comme une destination appropriée. On compte aujourd’hui 15% de clients en Suisse et 13 très beaux hôtels comme le Gstaad Palace qui a été l’un des premiers à rejoindre Little Guest en 2017. C’est important, car c’est assez emblématique. De nombreux hôtels nous ont dit avoir rejoint notre label car le Gstaad Palace était présent.

À Lire  La littérature, lieu d'éveil spirituel ?

Quelles sont les destinations qui montrent que la tendance Little Guest monte en puissance ?

Nous avons deux destinations qui symbolisent cette tendance. Voici les Maldives et Ibiza. Il y a 10 ans, vous n’étiez pas aux Maldives avec des enfants. Il était plus dévoué à la lune de miel. Aujourd’hui, presque tous les hôtels haut de gamme du pays disposent d’un club pour enfants, d’un service de baby-sitting et de chambres communicantes. Idem pour Ibiza, destination plutôt festive qui se développe beaucoup. Maintenant, nous y allons avec nos enfants.

Quelles sont les expériences hôtelières les plus uniques et les plus étonnantes proposées par vos partenaires ?

Il y a un groupe hôtelier grec que j’aime beaucoup : Sani Ikos. Ils ont une académie de football FCF Chelsea. Les enfants reçoivent à leur arrivée dans leur chambre un maillot de football du club avec leur nom inscrit au dos. Ils sont formés par d’anciens joueurs du club. C’est une expérience assez incroyable. Ils ont aussi une académie de tennis Rafaël Nadal et c’est l’oncle du joueur qui l’a fait champion, qui vient entraîner les enfants. Pour les fans de tennis, c’est un rêve ! Il y a aussi un autre endroit pour les enfants en Sardaigne à Forte Village où le club pour enfants est une ville miniature avec une caserne de pompiers, une station service… et même un village Barbie où l’enfant peut dormir. Il y a aussi le château d’Ashford en Irlande, où les enfants peuvent aller à la chasse aux champignons avec des chiens. Ils ont également un partenariat magique avec Lego incluant un service exclusif qui permet à l’enfant de choisir différents types de Lego, présentés sous forme de menu. Après avoir passé sa commande au room service, un majordome arrive 10 minutes plus tard dans la chambre, armé d’un grand plateau en argent avec Lego !