Un décret publié ce jour au Journal Officiel annonce une nouvelle vague de déploiement de RDV Permis dans 10 nouveaux départements, dont ceux d’Île-de-France, à compter du 1er novembre 2022.

Départements concernés et échéances

Les départements concernés sont les suivants :

L’extension doit se faire en trois étapes :

Le défi de la montée en charge

L’extension du Permis RDV aux départements d’Île-de-France sera à l’étude. L’enjeu sera d’augmenter la puissance (« extensibilité ») du système qui devra gérer les connexions de 1 700 auto-écoles supplémentaires. Seules l’Île-de-France, le Loiret et l’Eure-et-Loire représentent plus de 20 % des candidats déposés pour l’obtention du permis de conduire en 2021 en France. La ville de Paris compte à elle seule quelque 200 auto-écoles… soit quatre fois plus que tout le département de la Corrèze (19).

Volonté de mettre fin à Candilib

On a longtemps pensé que les départements d’Île-de-France seraient les derniers à utiliser RDV Permis pour minimiser les risques de « surchauffe » du système. Enfin, une autre décision a été prise qui viserait à mettre fin au système Candilib, victime de nombreux échecs.

La Région Île-de-France est la plus touchée par le phénomène des vrais-faux « candidats libres ». Ces derniers ayant représenté environ 25 000 examens en 2021.

À Lire  Prêts immobiliers : votre demande de prêt sera-t-elle débloquée...