Un permis de conduire s’obtient après une moyenne de 29 heures de conduite

Examen le plus réussi en France avec plus d’un million de candidats chaque année, le SIM fête son premier centenaire en décembre 2022.

Anciennement appelé « certificat de capacité », il n’a été complété par l’étude du code de la route obligatoire qu’en 1957.

En 1971, la responsabilité de l’administration des codes de la route et des examens du permis de conduire incombe à l’État.

Autre évolution majeure : en 1992 est née la licence à points telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Les Français obtiennent leur permis de conduire de plus en plus tard. Si en 1980, 90% des moins de 25 ans avaient un permis de conduire, aujourd’hui seulement 80% (Source : Ministère de l’Intérieur – 2020). Avec des différences entre la capitale et le reste de la région, l’âge moyen d’obtention du permis de conduire est de 22 ans au niveau national, contre 26 ans à Paris.

Un permis de conduire s’obtient après une moyenne de 29 heures de conduite.

Plusieurs jeunes coureurs sont entrés dans l’histoire.

L’un des candidats d’Ornikar a obtenu un permis de conduire dans les 30 jours.

En revanche, les inscrits non pressés détenaient le record opposé avec un temps de réussite de 2 340 jours entre la première heure de conduite et la réussite de l’examen.

Pour compléter le portrait composite des jeunes conducteurs, 20 % des jeunes conducteurs pratiquent la conduite d’accompagnement avant de passer leurs examens.

Une fois leur permis obtenu, les jeunes conducteurs parcourent en moyenne 11 300 km par an, contre 12 200 km pour la population générale (Source : Ministère de l’Ecologie de la Transition – 2020).

À Lire  Comment fonctionne le CPF ?

En termes de modèles de voitures, ils se tournent presque exclusivement (98%) vers des véhicules d’occasion,

Les trois modèles les plus appréciés des jeunes conducteurs sont séquentiellement : Peugeot 206, Renault Clio III et Renault Clio.

Pour réviser leur code et accomplir les 20 heures de conduite obligatoires, les jeunes conducteurs doivent débourser environ 1 150 euros (729 euros à Ornikar). Plus de 20% des jeunes conducteurs, en moyenne en France, financent leur permis de conduire via le CPF.

Benjamin Gaignault, co-fondateur d’Ornikar explique : « Le permis de conduire est le test le plus populaire au monde et un véritable passeport vers le travail et l’autonomie pour les jeunes. Depuis sa création en 2013, Ornikar a bousculé le marché des auto-écoles en le démocratisant. Depuis, nous continuons à lutter contre les systèmes obsolètes et à promouvoir l’accès SIM. Notre combat pour l’émancipation des jeunes se poursuit désormais avec notre offre d’assurance auto, pour continuer à faciliter l’accès à la mobilité des jeunes conducteurs. « .

Image parRosy – Un monde de milliers d’images de Pixabay