« Restons prudents ensemble » Les indicateurs continuent de se détériorer, notamment chez les seniors

Les indicateurs épidémiologiques montrent une reprise de la circulation du virus depuis septembre

Covid-19 dans tous les départements des Pays de la Loire ; avec une forte accélération ces derniers jours chez les personnes les plus âgées. Au 25 septembre, le taux d’incidence dans la population générale était de 319 cas pour 100 000 habitants, avec un taux de positivité de près de 27 %. Le taux d’incidence pour les personnes de plus de 65 ans était de 235 pour 100 000 habitants, avec un taux de positivité de 18,5 %. Au 16 octobre, trois semaines plus tard, le taux d’incidence dans la population générale a augmenté de plus de près de 60 % et celui des plus de 65 ans a presque triplé.

Le virus en circulation est principalement la variante Omicron. Cette variante est très contagieuse mais provoque des formes moins sévères que les variantes précédentes. Malgré tout, le nombre d’hospitalisations de malades du COVID dans la région continue d’augmenter (+23% en une semaine) : 473 hospitalisations au 19 octobre (dont 24 en réanimation). A noter que sur ces 473 patients, 85% ont plus de 65 ans.

Une piqûre de rappel pour protéger les personnes les plus à risque

Conformément aux orientations mises en place depuis début 2021, les principaux objectifs de la stratégie nationale de vaccination contre le Covid-19 sont de réduire la mortalité et les formes graves afin de protéger les Français et notre système de santé. Depuis le 3 octobre 2022, une nouvelle campagne de rappel de vaccination a été lancée pour protéger les personnes les plus à risque*. Cette campagne sera réalisée de préférence avec des vaccins adaptés au variant actuellement en circulation (Omicron). Les personnes éligibles au rappel automnal peuvent se faire vacciner : – A partir de 3 mois après la dernière injection ou infection pour les personnes de 80 ans et plus, pour les résidents en Ehpad ou USLD, et pour les personnes immunodéprimées – A partir de 6 mois après la dernière injection pour tous les autres bénéficiaires. En cas d’infection récente par le SRAS-Cov2, le rappel est recommandé à partir de 3 mois après l’infection, avec un délai minimum de 6 mois après la dernière injection. A partir du 18 octobre et conformément à l’avis de la Haute Autorité de Santé (HAS), la vaccination contre le Covid-19 est recommandée et est pleinement compatible avec la vaccination antigrippale annuelle. Les deux injections peuvent être administrées à deux sites d’injection distincts le même jour. De plus, si les deux vaccins ne sont pas administrés en même temps, il n’y a pas de limite de temps entre les deux vaccinations. Pour prendre rendez-vous, vous pouvez : – Contacter votre médecin, pharmacien ou professionnel de santé référent – ​​Vous connecter au site Sante.fr : https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid.html – Vous connecter rapidement sur le site ma dose : https://vitemadose.covidtracker.fr/ * Personnes de plus de 60 ans, résidents d’EHPAD et USLD, personnes immunodéprimées, personnes atteintes d’une ou Comorbidités, femmes enceintes, personnes non associées ou en contact régulier avec des personnes immunodéprimées ou vulnérables, y compris les professionnels médicaux et médico-sociaux.

À Lire  Une sieste réparatrice : nos conseils pour la rendre bénéfique

Gestes barrières, blindage et isolement : Retrouver les bons réflexes