La grève dans les raffineries s’intensifie et les stocks de carburant baissent dans les stations-service. Que faire en cas de panne d’essence ? Est-il possible de solliciter son assureur auto ? MoneyVox vous explique tout.

Certains dépôts de carburant français sont bloqués par la grève menée par les salariés d’Esso-ExxonMobil et de TotalEnergies. Conséquence directe, les réservoirs sont vides et la probabilité de pouvoir s’approvisionner est faible dans plusieurs régions. Si vous tombez en panne d’essence, pouvez-vous faire confiance à votre assurance auto ? Pas toujours, répond le comparateur Assurland.com, mais c’est encore possible dans certains cas.

Comment savoir si mon contrat prend en charge la panne d’essence ?

Consultez la section assistance de votre contrat. Vous y trouverez les conditions de dépannage lors de l’immobilisation du véhicule : « Problème moteur, crevaison, accident… et parfois panne d’essence », la liste Assurland.com. Si ce scénario est prévu au contrat, l’assuré doit contacter le service d’assistance proposé par l’assureur.

Attention, tous les contrats d’assistance ne couvrent pas ce type de panne, car pour certains assureurs il s’agit souvent d’un manque d’attention de la part du conducteur ainsi que d’un mauvais carburant, par exemple du gasoil au lieu du sans plomb 95. « Les frais de déplacement de la dépanneuse et les éventuelles réparations sont alors entièrement à la charge du conducteur », explique le communiqué du comparateur.

À Lire  Vers la dématérialisation de la vignette verte d'assurance auto

Où me conduit la dépanneuse en cas de panne d’essence ?

Avant qu’il ne disparaisse, vous trouverez le numéro du service d’assistance que vous pouvez contacter sur la carte verte d’assurance automobile. C’est cette aide qui fera le lien avec la dépanneuse. Ce dernier vous emmène à la station-service la plus proche et non à votre domicile.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser son budget

Mais avant de déclarer victoire, une dernière vérification s’impose. Pour être pris en charge, gratuitement, vous devez avoir souscrit la garantie « panne 0 kilomètre » qui coûte entre 25 et 50 euros par an selon les compagnies d’assurance. Sans cela, la compagnie d’assurance n’interviendra que pour un accident à 25 ou 50 kilomètres de votre domicile.

Si ce n’est pas le cas, « un remorquage coûte au moins une centaine d’euros, et les prix peuvent aller du simple au double selon la distance à parcourir jusqu’au garage ou à la station-service. De plus, une majoration s’ajoute pour toutes les réparations effectuées. sortir le soir ou les jours fériés , précise Assurland.

La panne d’essence sur l’autoroute : un cas à part

Seuls les réparateurs agréés sont autorisés à intervenir sur les autoroutes. En effet, vous devez faire affaire avec des entreprises agréées et payer un montant forfaitaire pour l’intervention. Les tarifs sont fixés par arrêté du ministre chargé de l’économie : de 138,01 euros (journée et semaine) à 207,02 euros à partir de 18h00, week-ends et jours fériés.

De plus, selon le code de la route, en cas de manque de carburant sur l’autoroute, le conducteur s’expose à une amende de 35 euros qui peut être portée à 75 euros, voire 135 euros si le véhicule est mal garé.