Bonne nouvelle pour les amateurs de poudreuse : plusieurs pistes sur une grande partie du Massif du Sancy dans le Puy-de-Dôme, ouvertes dès le week-end du 10 et 11 décembre.

Un peu plus tôt que prévu, les remontées mécaniques du massif du Sancy reprennent du service. La réouverture des stations du Mont-Dore et de Super Besse, initialement prévue le samedi 17 pendant les vacances scolaires, aura finalement lieu ce samedi 10 décembre (puis dimanche 11) de 9h à 17h.

Une ouverture qui ravira les amateurs de poudreuse une semaine plus tôt que prévu en raison des belles conditions météo de début décembre.

La météo est idyllique pour annoncer une bonne nouvelle : la réouverture des gares du Sancy, en avance, ce week-end

C’est l’annonce faite par Lionel Gay, Maire de Besse et Président de la Communauté Communale du Massif du Sancy, ce mardi 6 décembre, en fin de matinée, à l’occasion de la présentation des animations et de la programmation du Times points forts de la prochaine saison d’hiver.

Alors que les vacances de Noël marquent généralement le début des festivités en luge, à ski ou en raquettes, certains domaines ont avancé cette date « traditionnelle » et, grâce aux chutes de neige récentes et à la météo propice, ont décidé de ravir un peu plus tôt les amateurs de sports d’hiver. C’est par exemple le cas dans les stations des Pyrénées depuis le week-end dernier (à Cauterets, Luz-Ardiden, Piau-Engaly et Pic du Midi les pistes ont ouvert le 3 décembre).

Recevez par mail notre newsletter loisirs et trouvez des idées d’excursions et d’activités dans votre région.

Ici vous pourrez tout savoir sur l’enneigement des lieux en un coup d’oeil grâce aux webcams du Sancy

Ce sera aussi le cas du Lioran ; La commune voisine du Cantal a également annoncé l’ouverture d’une partie du domaine skiable les samedi 10 et dimanche 11 décembre.

Le domaine skiable du Lioran (Cantal) ouvre tôt

Une ouverture anticipée possible grâce à une météo complice et à la présence de neige, bien que non providentielle, en tout cas très bienvenue sur les pistes, mais aussi, a souligné Lionel Gay, « grâce au travail effectué en amont par les stations de l’équipe et tout le staff Dès le mois d’octobre, par exemple, nous avons tout fait pour que tout soit prêt. Cette ouverture confirme donc aussi une organisation et le travail des équipes. Préparer une station, c’est en octobre entretenir les remontées mécaniques, les nouveaux équipements et faire face aux production de neige de culture. Nous y produisons depuis fin octobre-début novembre et y avons stocké de la neige qui nous permet d’ouvrir et d’être prêts à l’action en plus des 20 cm de neige naturelle. C’est bien sûr une grande satisfaction, un prochain un pour pouvoir annoncer l’ouverture », souligne Lionel Gay.

À Super Besse : 8 pistes

En effet, quatre télésièges seront ouverts à Super Besse : l’espace débutant du Bois du Loup, puis le Perce-Neige, la Falaise et la Plaine des Moutons ; Deux tapis couverts facilitent également la progression des petits skieurs du domaine. Au total, trois pistes vertes, quatre rouges et une très longue piste bleue sont ouvertes le samedi et le dimanche. « C’est 40% du domaine skiable », précise Vincent Gatignol, directeur de la station. Les premières descentes sont possibles pour les passionnés à partir de samedi : Même les parcours sont ouverts à partir de ce week-end. Photo Franz Campagnoni

À Lire  Comment s'est formé l'empire almoravide ?

Une première couche de neige recouvre les sommets du massif du Sancy (Puy-de-Dôme)

Au Mont Dore : environ 8 pistes

Deux télésièges (de la Dore et du Tremplin), un téléski, mais aussi la télécabine sont ouverts du samedi, 9h.

Ce sont huit à neuf pistes accessibles du vert au rouge, et notamment une bleue et une rouge, en haut de la station, accessibles via le téléphérique, complète Sébastien Dubourg, maire du Mont-Dore et vice-président de la commune des communes du massif du Sancy.

Au Mont Dore, le téléphérique emmène les skieurs à plus de 1 800 mètres d’altitude.

« Au Mont-Dore, il y a trente-cinq à quarante centimètres de neige fraîche et naturelle, ce qui est une très belle première couche », évalue le chef de station Christophe Boivin. De quoi ravir les passionnés de ski alpin qui ne rêvaient que d’une chose : chausser à nouveau leurs skis et renouer avec les sensations vertigineuses de la descente.

Cette neige est très, très confortable pour le ski. Une fois qu’on y travaille, ça dure longtemps !, dit Lionel Gay.

Une neige de décembre, bien travaillée, bien damée, on la retrouve en mars ; les autres couches fondent, mais elle est toujours en dessous », explique Vincent Gatignol, directeur de Super Besse Resort.

« Une neige tombée en décembre a de bonnes conditions : elle supporte bien le froid, les nuits sont longues. Il se congèle bien. En termes de qualité, c’est une très belle neige : c’est la meilleure neige du début de saison », a invité Gay à l’essayer samedi.

À Chastreix : pas d’ouverture anticipée

Pour le ski de fond à Chastreix il faut attendre encore une semaine : avec seulement 12 petits centimètres de neige fraîche, la station nordique a décidé de ne pas anticiper l’ouverture de ses pistes, le petit décalage actuel se confirme et voit samedi 17.12.

On espère qu’il neigera dans les prochaines heures et les prochains jours : C’est bon pour l’enneigement naturel, explique Michel Babut, Maire de Chastreix.

Pas d’ouverture anticipée pour la gare de Chastreix. « Les canons à neige tournent depuis deux ou trois jours. Mais ça ne suffira pas… » Rendez-vous le 17 décembre, premier jour des vacances de Noël.

Prix ​​Premières neiges. Au Mont-Dore et Super Besse : 20 € par jour pour les adultes ; 12 € pour les enfants (jusqu’à 12 ans). Les pistes sont ouvertes de 9h à 17h. Fermeture des pistes le dimanche soir. Les pistes rouvriront le samedi 17 décembre, pour les deux semaines de vacances scolaires, non stop. Informations : site du Sancy