Outre le traitement, les chiropraticiens offrent des conseils préventifs

On le sait, dans la vie de tous les jours, il faut éviter les mouvements répétitifs dans des situations inconfortables. Il est également important lors des activités de loisir de conserver une souplesse articulaire et une bonne fonction musculaire ! Dans cet esprit, Charlène Chéron souhaite aller plus loin dans la prévention des TMS, notamment en télétravail : « suite à la généralisation du télétravail, nous avons constaté une augmentation des TMS, liée à une modification de nos habitudes de vie et de travail. . Bien sûr, le travail à domicile a ses avantages, comme le gain de temps de transport. Et de poursuivre : « D’un autre côté, le dos peut aussi être mis à rude épreuve ; en cause : un mode de vie sédentaire et un espace de travail inadapté à la maison. Selon une étude réalisée par Santé Publique France en 2020, les travailleurs qui venaient de télétravailler avaient 2,5 fois plus de risques de ressentir des douleurs lombaires que les travailleurs qui n’avaient pas eu de changement dans leurs conditions de travail. « De plus, les personnes qui travaillaient dans des locaux exigus avec des familles plus surpeuplées avaient un risque plus élevé de développer des douleurs lombaires. La pratique d’une activité physique et l’ergonomie de son poste de travail sont importantes à prendre en compte pour prévenir les TMS ».

▪ Activité physique : L’activité physique seule ne peut pas prévenir le risque de TMS, mais selon plusieurs études, elle aide. L’activité sportive contribue à améliorer l’hygiène et la qualité de vie au travail et au quotidien, ce qui contribue à prévenir l’apparition des TMS.

Activité physique qui vous aide à connaître vos mouvements, votre respiration pendant l’effort est un excellent moyen de renforcer vos muscles et vos articulations. ▪ Assis : Ajustez la position de votre chaise : vous pourrez ainsi utiliser votre clavier avec vos poignets et vos bras reposant sur le bureau, parallèles au sol. Vos coudes doivent être repliés de chaque côté de votre corps. Vos bras doivent former un angle droit au niveau de l’articulation du coude. Placez vos pieds sur le sol : vos pieds doivent être à plat sur le sol. La hauteur de votre chaise doit placer vos genoux légèrement en dessous du niveau de vos hanches. Si ce n’est pas possible, vous devez utiliser un pied. Placez votre écran au niveau des yeux : votre écran doit être devant vous. Le haut de votre écran doit être au niveau des yeux. En matière de distance, la longueur de votre bras est une bonne référence. Placez votre clavier juste devant vous : Votre clavier doit être placé directement devant vous lorsque vous l’utilisez. Laissez 15 à 20 centimètres entre le bord de votre bureau et le clavier afin que vos poignets puissent se reposer régulièrement lorsque vous interrompez la frappe. Si vous n’êtes pas à l’aise, n’hésitez pas à utiliser un repose-poignet. Gardez votre souris près de vous : Positionnez et utilisez votre souris aussi près que possible de vous. N’hésitez pas à utiliser un tapis de souris ergonomique pour plus de confort et pour limiter les tensions. Mais surtout : faites des pauses : dégourdissez-vous les jambes, étirez-vous… il est essentiel de ne pas rester assis trop longtemps pour ne pas produire de douleurs dans le bas du dos, les épaules ou la nuque. ▪ Quelques exercices d’étirement

À Lire  Quel est le rôle de la nature ?

• Tenez-vous debout, les pieds écartés de la largeur des hanches, les bras tendus à vos côtés. • Pliez légèrement les genoux. • Levez les épaules le plus haut possible et maintenez cette position pendant 5 secondes. • Sortie. • Répétez 6 fois.

• Tenez-vous debout, les pieds écartés de la largeur des hanches, les bras tendus sur les côtés à hauteur des épaules. • Pliez légèrement les genoux. • Faites pivoter vos épaules vers l’avant et vers l’arrière lentement. • Répétez 6 fois.

• Asseyez-vous à quatre pattes sur le sol, les bras tendus à la largeur des épaules et le dos à plat. • Arquez votre dos vers le plafond et laissez tomber votre tête vers le sol. • Maintenez la position pendant 25 secondes. • Revenez à la position de départ. • Poussez votre ventre vers le sol tout en essayant de lever la tête et les fesses vers le plafond. • Maintenez la position pendant 25 secondes. • Répétez 6 fois.

• Allongez-vous sur le dos, les genoux pliés et les pieds à plat sur le sol. • Ramenez un genou vers votre poitrine, en gardant l’autre pied au sol ou en étendant la jambe au sol, selon la position qui vous semble la plus confortable. • Maintenez le bas du dos collé au sol pendant 15 à 30 secondes. • Détendez-vous et ramenez le genou haut à la position de départ. • Répétez avec l’autre jambe. • Répétez deux ou quatre fois de chaque côté.