Ce lundi 17 octobre, c’est le chef du Grand Hôtel La Cloche Aurélien Mauny qui sera aux manettes pour raviver l’envie de cuisiner chez les participants et prévenir une éventuelle dénutrition généralisée.

Le Comité Côte-d’Or de la Ligue Contre le Cancer a lancé en avril dernier des ateliers culinaires sur les bienfaits de la cuisine méditerranéenne en collaboration avec la Maison d’Accueil Hospitalière Dijon Bourgogne, et la cinquième édition aura lieu dans quelques jours.

« L’un ne va pas sans l’autre : la gastronomie sans objectif santé n’a pas de sens. Elle ne peut se limiter aux plaisirs hédonistes*. De plus, une alimentation saine, ce n’est pas seulement manger des fruits, des légumes, de la viande cuite, alors que la vue, les odeurs et les goûts sont si agréable à activer. C’est donc un tout indissociable. »

Le Professeur Norbert LATRUFFE, Président du Conseil Scientifique du Département et 2ème Vice-Président du Comité Côte-d’Or de la Ligue Contre le Cancer, explique l’importance d’une bonne nutrition pour la santé.

Outre l’envie d’un cours de cuisine, l’idée est d’offrir aux personnes atteintes d’un cancer une demi-journée où la maladie pourra s’échapper de leurs pensées, si nécessaire, retrouver l’envie de cuisiner et prévenir une éventuelle dénutrition galopante. Cet atelier gratuit est destiné aux personnes malades, dans le but de leur offrir un moment de partage, d’échange et de bien-être.

Un moment de convivialité et d’échange

Pour ce cinquième rendez-vous, le chef Aurélien MAUNY, chef du Grand Hôtel La Cloche, sera aux commandes des cuisines. Dans le cadre de la rose d’Octobre, l’enjeu est d’ajouter à la préparation de la moutarde rose, créée par Reine de Dijon et vendue tout le mois d’octobre.

Le rendez-vous aura lieu le lundi 17 octobre 2022 à partir de 9h30 au 12 rue de Cromois à Dijon.

À Lire  bien-être. Santé mentale : cinq conseils pour se sentir bien

Après un accueil à 9h30, suivi d’une conférence d’introduction de 45 minutes, place à la cuisine. Les participants prépareront un repas composé d’une entrée, d’un plat et d’un dessert sous la houlette du chef, mêlant conseils et apprentissage de gestes techniques.

En petit comité, mais médiatisé

Contrairement aux autres, cet atelier aura une particularité puisque trois personnes de l’Association Nationale d’Aide aux Malades et à leurs Proches seront exceptionnellement présentes dans le but d’enregistrer l’atelier et de recueillir les témoignages des participants pour la mise en place d’un plan national spot publicitaire dédié aux SOS (Soins d’Accompagnement Oncologiques), qu’ils proposent aux comités départementaux de la ligue. L’atelier culinaire animé par le comité est un exemple que La Ligue veut mettre en avant au niveau national.

Un rendez-vous qui tend à perdurer

Le président des deux associations, le dr. Claude Laborier et M. Henri Mazué, et en présence du Professeur Latruffe, ont signé la convention de partenariat entre la Ligue et le titulaire de l’autorisation de commercialisation en mars 2022. Cette signature reconnaît que les ateliers culinaires sont des événements pour les patients qui durent dans le temps et deviennent pour eux un véritable lieu de rencontre.

Pourquoi avoir choisi la Maison d’Accueil Hospitalière ?

– Le Titulaire de l’Autorisation de Mise sur le Marché est partenaire de Ligue contre le cancer 21 comme ses accompagnateurs depuis plus de 7 ans. Dans ce cadre, cet atelier pourrait être ouvert à quelques patients permanents – Le MAH dispose des équipements pour accueillir un groupe de 12 personnes inscrites par la Ligue pour des conférences et un atelier culinaire dans sa cuisine équipée.

* hédonique : une personne hédonique est motivée par la recherche du plaisir, sous quelque forme que ce soit. Toutes les actions quotidiennes peuvent donc être qualifiées d’hédonistes si la personne qui les accomplit les apprécie.