Nouveau portail famille : les parents de Pamiers doivent réserver en ligne et payer à l'avance

c’est important

Depuis le 8 août, un nouveau portail familial est disponible. Désormais, les parents appaméens doivent réserver et payer les services de cantine et d’accueil de loisirs en ligne, au moins 8 jours à l’avance. Dans des circonstances imprévues, le système de crédit sera réglementé.

Dans quinze jours, c’est la rentrée. Et à Pamiers, cela rimera avec une petite révolution pour les parents. Le portail famille, mis en place pour anticiper les effectifs et lutter contre de nombreuses factures impayées, a été revu cet été. Désormais, il faudra s’inscrire et prépayer en ligne au moins huit jours avant le besoin du service, qu’il s’agisse d’une cantine, d’un accueil de loisirs rattaché à l’école (Alaé) ou d’un accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) pour les mercredis et jours fériés. . « L’ancien portail n’était ni fonctionnel ni intuitif. Certains parents avaient des difficultés à finaliser leurs réservations, notamment au niveau du paiement. Désormais, le fonctionnement est plus simple, plus fluide, plus lisible », a indiqué Michel Raulet, adjoint au maire de l’éducation, dont l’équipe a travaillé tout l’été pour permettre ce nouveau support.

Remontée automatique du bon quotient familial

Remontée automatique du bon quotient familial

C’est arrivé depuis le 8 août. L’année dernière, la municipalité a fait face à 100 000 € d’impayés. Pour les huit premiers mois de 2022, on parle de 29 000 €. Les réservations et les prépaiements devraient permettre de renforcer les 1 062 familles inscrites, dont 90 % mangent à la cantine. La restauration collective occupe la troisième place en Occitanie, notamment pour la part importante des produits bio et locaux : 60 %. « Cette possibilité de 8 jours maximum permettra d’ajuster correctement la quantité de nourriture et ainsi d’éviter le gaspillage », note Michel Raulet.

À Lire  Rentrée scolaire : première épreuve pour le ministre de l'Éducation nationale Pap Ndiaye

Mais s’il s’agit d’une fièvre, d’un obstacle de dernière minute, d’un problème familial  ? La famille aura donc payé des services qui ne seront pas consommés. « Il y aura un système de crédit qui pourra être utilisé dans ces trois services », précise Magali Terrail, directrice du pôle enfance. Evidemment, les repas qui ne sont pas pris à l’école des Canonges pour des raisons X ou Y peuvent être pris le mercredi à la base de loisirs Las Parets. Mais ce système de régulation ne fonctionne que pour un temps limité. Par conséquent, il n’est pas recommandé de réserver pour un an.

Autre atout majeur de ce nouveau logiciel  : l’interaction avec la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) qui vous permet de saisir automatiquement votre quotient familial. La confidentialité est garantie. « Jusqu’alors, 84% des parents ne donnaient pas le bon ou ne le savaient pas. Et certains ont payé le prix fort parce qu’ils ne le connaissaient pas. Avec le nouveau prix que nous avons mis, 67% des familles ont réduit le coût », Les ménages les plus difficiles, qui prennent parfois l’habitude de laisser leurs enfants à la cafétéria malgré le manque de réservations, continueront d’être orientés vers le centre municipal d’action sociale (CCAS) pour une meilleure prise en charge.

Comment ça marche ?

Comment ça marche ?

Désormais, il est impératif que les parents fassent leurs devoirs avant la rentrée scolaire. Une centaine de familles ont déjà franchi le pas après avoir reçu un mail de la mairie. « Le directeur d’Alaé saura quand il n’y a pas d’inscription et ils n’hésiteront pas à prendre contact. Ils ont une tablette numérique pour montrer comment ça marche. Et s’il faut distribuer la borne à Alaé, on verra ça », a souligné Magali Terral.