L’équipe de l’association zéro déchet de Nîmes, Lulu Zed, était ce vendredi matin à la galerie de Cap Costières, à l’invitation du Sitom Sud Gard. Mission du jour ? Sensibiliser le public à l’achat zéro déchet.

« Connaissez-vous la méthode BISOU ? Difficile d’être plus accrocheur pour croiser le regard des acheteurs pressés déambulant à toute allure les bras chargés de colis, Black Friday obligatoire, au centre commercial Cap Costières au son des chants de Noël. Et pourtant bisous, ou pas, pas facile d’attirer l’attention des clients du jour. Experts du zéro déchet, la joyeuse bande de l’association de Nîmes, Lulu Zed, a été invitée par le Sitom Sud Gard dans le cadre de la semaine sur la réduction des déchets pour enseigner au plus grand nombre de précieux conseils pour réduire le temps de courses.

Changer les choses à son rythme

Parce que c’est là que tout commence. Et avec quelques astuces du chariot, le poids du plateau peut être réduit très rapidement. Une réalité qui, selon Laurence de Lulu Zed, contribue à rendre les gens heureux. « C’est vraiment un acte qu’on mesure. Quand on sort une poubelle miniature en fin de semaine et qu’on voit les énormes poubelles des voisins, on mesure tout de suite les conséquences de nos gestes. C’est vraiment encourageant et ça fait du bien ! »

Et pour ce faire, cela n’a aucun sens de courir. L’important est de commencer quelque part et de suivre votre chemin à votre rythme et avec plaisir. Par exemple, lors de vos achats, pourquoi ne pas rechercher des produits pour toute la famille avec des emballages en verre ou en carton plutôt qu’en plastique ? Ou optez pour des recharges éco pour les produits de nettoyage et d’hygiène ? Et bien sûr privilégiez le vrac quand c’est possible !

À Lire  Les meilleures culottes menstruelles pour les règles abondantes

Un des gestes assez facile à faire, « remplacer les serviettes en papier par des chiffons de ménage, préférer le savon au gel douche, utiliser du shampoing solide, et payer des culottes menstruelles ».

Et dans tous les cas, avant de faire un achat imprévu ou éventuellement compulsif, posez-vous la question : ai-je vraiment besoin de ce produit ? La clé pour éviter les achats inutiles. Une bonne question pour la planète et pour le portefeuille !