Le navire de croisière Resolution, de marque National Geographic, effectuera lundi sa première escale dans le port de Papeete. Arrivé sans passagers, le navire devra en embarquer une centaine pour un tour des Iles sous le Vent, des Tuamotu et des Gambier… avant de regagner l’Antarctique.

La résolution est pilotée par la compagnie de croisières Lindblad, qui a signé il y a une quinzaine d’années un partenariat avec le prestigieux magazine National Geographic, qui sponsorise ses croisières « d’exploration ». Sven Olof Lindblad, le fondateur de cette société américaine, s’est lui-même rendu en Polynésie il y a quelques mois, avec une visite remarquée de l’atoll d’Amanu, où il a invité un groupe d’enfants de l’île sur son yacht de luxe.

Le Resolution n’est pas le premier bateau de la compagnie à traverser le fenua, mais ses lignes devraient marquer les esprits. Baptisé en Antarctique fin 2021, le navire de 124 mètres de long et pouvant accueillir 69 passagers est connu par sa proue inversée « X-Bow ». Il a été spécialement conçu pour naviguer en eau froide et sa coque épaisse lui permet de naviguer en toute sécurité dans les zones froides et polaires, ainsi que d’évoluer près des glaces. Mer & Marine, « dispose de 14 bateaux pour les excursions et de divers équipements nautiques (kayaks, paddles, snorkeling, etc.) et d’un robot capable de plonger à 300 mètres de distance et de transmettre des images des fonds marins ».

Arrivé vide, il attend à quai les passagers arrivant par avion et partira mercredi pour une croisière de dix jours entre Moorea, Raiatea, Makatea, Fakarava, Hao et Mangareva. Le passage dans les eaux chaudes de la Polynésie est de courte durée : le Resolution est attendu en Antarctique, puis en Patagonie, aux Maldives ou au Chili d’ici la fin de l’année. En 2023, il voyagera au Japon, en Islande, au Groenland, en Alaska et dans les fjords norvégiens, avant de retourner dans l’hémisphère sud en fin d’année.

À Lire  La préparation du prochain concours Miss France aura lieu en Guadeloupe en novembre - Guadeloupe la 1ère

Résolution prise par Rare Tahitian Air/port view