Napareuli : comme un pasha à Lopota

Une station balnéaire, un espace vert, un endroit pas comme les autres qui joue les Adirondacks – c’est comme Le Point, l’ancien camp d’été des Rockefeller transformé en Relais & Châteaux – avec son lac, ses montagnes, ses vignobles, ses quelque deux cents chambres réparties sur dix bâtiments. Depuis quinze ans, la famille Maisuradze a agrandi sa propriété qui a pris des dimensions imposantes.

Il y a quatre tables différentes, la traditionnelle (« Kakhetian Corner »), l’italienne (« Oval »), l’asiatique (« Ike »), sur laquelle nous reviendrons, puis l’immense salle à manger de style buffet pour tout le monde où l’on prend le petit déjeuner, un goûter, au buffet, un goûter façon « Club’Med ». Côté activités en plus, multiples piscines, saunas, centre équestre, sentiers pédestres balisés, bar au charme très « New England » pour un cocktail ou plus.

Les chambres sont assez grandes, les lits de qualité, les vues sur la nature sont impressionnantes. La vedette ici est le lac que l’on peut traverser en pédalo, où l’on peut pêcher. L’or de l’automne, la douceur de l’été, l’hiver sous la neige, le printemps qui renaît à Kakheti, au sud-est de la Géorgie, entre la Russie et l’Azerbaïdjan, à deux heures de l’aéroport de Tbilissi : voici un bout du monde très accessible…

Lopota Lake

Napareuli, 2200, Telavi, Kakhétie, Géorgie

A propos de cet article

À Lire  Pays Basque : France 2023 Rugby Tour à Bayonne les 18 et 19 août, puis Biarritz