Montpellier : il profite des travaux de rénovation du quartier de Figuerolles pour dévaliser une maison

Un sac à dos, des bijoux et un ordinateur ont été volés.

Casques sur la tête et bouchons anti-bruit dans les oreilles, deux Montpelliérains qui effectuaient des travaux au marteau-piqueur dans leur nouvel appartement, ont soudain remarqué que la porte d’entrée était grande ouverte ce mercredi vers 11 heures. Et surtout s’ils viennent de se faire cambrioler. Le sac à dos, les bijoux et l’ordinateur manquaient.

Les deux victimes sont immédiatement sorties pour tenter de retrouver le ou les suspects. Ce n’est qu’une vingtaine de minutes plus tard que le propriétaire du sac à dos a aperçu sa propriété, sur le suspect qui entrait dans une épicerie de la rue du Faubourg-Figuerolles.

Appelés à l’aide, deux policiers qui patrouillaient dans le secteur sont intervenus et ont tenté de retenir l’intimé qui s’était réfugié dans la réserve. Cependant, l’intéressé, en état d’ébriété (1 g d’alcool dans le sang), n’a pas cédé et s’en est pris physiquement au fonctionnaire, avant de tenter de lui enlever l’arme de son collègue. En vain.

Finalement, non sans mal, il est maîtrisé par une autre patrouille venue en renfort. Si le portefeuille de la victime était retrouvé dans le sac à dos, il était libéré avec 300 à 400 € dedans. Les enquêteurs ont également découvert que les cartes de crédit avaient été utilisées pour deux achats sans contact d’une valeur de 70 €. Sans compter que l’ordinateur et les bijoux étaient introuvables.

En garde à vue, cet Algérien de 34 ans a d’abord expliqué qu’il ne se souvenait de rien, puis il a cru avoir trouvé le sac à dos dans la rue. Il a été remis au parquet.

À Lire  Morbihan. "Sept mois après l'incendie, je ne peux toujours pas vivre dans ma maison"