Mieussy en Haute-Savoie, représente la Mecque du parapente en France. Lorsque les pionniers effectuaient leurs premiers voyages à la fin des années 70, le lieu permet aux débutants comme aux plus expérimentés de vivre un moment hors du temps.

C’est toujours avec un peu de joie, et de nostalgie, que les parapentistes confirmés signalent le nom de Mieussy, ce petit village au milieu des montagnes situé juste au-dessus de la vallée du Giffre.

Ici, du haut du mont Pertuiset, les premiers marins décident, en 1978, d’utiliser leurs parachutes pour s’essayer au vol. Imaginez l’aplomb et la touche d’absurdité que ces hommes et leurs drôles de voiles font habituellement pour sauter d’un avion…

Naturellement, à Mieussy, en 1979, le premier club scolaire français est créé, Les Choucas (aujourd’hui en sommeil), qui organise des entraînements.

« C’est un endroit mythique »

Aujourd’hui, le site de Mieusserand reste prisé des passionnés et du pur peuple, car il faut faire une route en 4X4 suivie de quelques minutes de marche pour rejoindre l’aire de décollage de Pertuiset.

« Mieussy reste le lieu des débuts du parapente, un lieu historique », précise Michel Rudolf, moniteur à Parapente Planète. Erwan Didriche, le fils de Michel, l’un des pionniers, et le fondateur de l’école de parapente Les Hirondailes, est encore rouge : « Depuis Pertuiset, le départ est parfait pour un baptême, avec des pentes qui offrent un angle de départ adapté. Et, il y a la possibilité de faire un très beau vol, avec 1.000 mètres de dénivelé, dit le représentant du champion du monde à l’équipe, ce qui nous donne la possibilité d’être au moins 15 minutes dans les airs. les pâturages des bergers, avec la vue sur le Mont-Blanc au sommet. »

À Lire  La 7ème Fête Normande fête l'aviation et le BA105

Selon les besoins et hormis le baptême qui est court, les vols peuvent durer de 40 à 60 minutes. Il est plus que temps de survoler le Cirque de Sommand et d’apprécier la beauté des Préalpes du Chablais.