Plus de la moitié des candidates au concours Miss France 2023, qui se tiendra le 17 décembre, sont des étudiantes.

Master en communication, études de géographie, médecine ou école de commerce. Dix-huit des trente candidates retenues pour le concours Miss France 2023, qui se tiendra le samedi 17 décembre 2022, à Déols (Centre-Val-de-Loire), sont encore étudiantes. Certains viennent de recevoir leur baccalauréat et reporteront l’inscription dans les universités à septembre prochain. Huit autres travaillent dans différents secteurs, de la finance à la médecine et aux communications.

Coraline Lerasle, 23 ans. Centre-Val de Loire. Elue fin octobre pour représenter sa région, Coraline Lerasle est étudiante en géographie à l’université de Tours. Il est également titulaire d’un BTS en compatibilité de gestion.

Coraline Lerasle est étudiante en licence de géographie à l’université de Tours.

Herenui Tuheiava, 23 ans. Tahiti. Étudiante en master web et marketing au Conservatoire National des Arts et Métiers de Tahiti, Herenui Tuheiava est également diplômée de l’école de commerce de Tahiti. Il est actuellement responsable de la communication au sein de l’organisme public Tahiti Tourisme.

Herenui Tuheiava, 23 ans, est étudiante en master web et marketing.

Shaina Robin, 20 ans. Guyane. Saint à la mi-juillet, Shaïna Robin est élève en deuxième année de la classe préparatoire scientifique. L’objectif « le ciel est toujours le plus bel endroit du monde » est de devenir pilote de ligne.

haïna Robin est une élève de deuxième année en classe préparatoire scientifique.

Orianne Meloni, 22 ans. La Corse. La représentante de Beauty Island est étudiante en soins infirmiers dans sa ville natale, Ajaccio.

Les représentants de Beauty Island sont des étudiants en soins infirmiers.

Indira Ampiot, 18 ans. Guadeloupe. Jeune Miss entend fédérer une école de communication. Son désir est de travailler dans le design spécifiquement dans la publicité et la communication visuelle.

Indira Ampiot, 18 ans, envisage de fréquenter une école de communication.

Chana Goyons, 18 ans. Provence. La Tropézienne tout juste diplômée (avec mention) défend la cause du harcèlement scolaire. « Je faisais déjà 1m80 à l’âge de 12 ans. On m’a traité d’anorexique au collège, on m’a mis à l’écart. J’en ai beaucoup souffert », a-t-il confié au français Bleu Provence. Il souhaite ensuite entamer des études de finance ou de commerce.

Chana Goyons veut étudier la finance ou le commerce.

Inès Tessier, 19 ans. Saint-Martin Saint-Barthélemy. Passionnée d’art, Inès Tessier a étudié le cinéma à l’Université de Montréal, au Canada.

Inès Tessier a étudié le cinéma à l’Université de Montréal, Canada.

Flavy Barla, 19 ans. Côte d’Azur. Le candidat était étudiant en troisième année de médecine à l’université de Nice. Auparavant, elle pratiquait le patinage artistique et la danse en sport études.

Le candidat était étudiant en troisième année de médecine à l’Université de Nice.

Cameron Vallière, 23 ans. Languedoc. Élu en août, Cameron Vallière est titulaire d’un master de psychologie sociale et environnementale de l’université de Nîmes. Il poursuit actuellement un master en communication et marketing stratégique à l’Efap, à Paris, école des nouveaux métiers de la communication. En deuxième année de master, il souhaite intégrer une entreprise du secteur de la mode, de la cosmétique ou de la joaillerie. L’une de ses passions est l’entrepreneuriat, où il a remporté le premier prix du Nîmes Startup Challenge. « Je veux être un chef d’entreprise socialement et écologiquement responsable », a-t-il écrit sur sa page LinkedIn.

Cameron Vallière détient une maîtrise en psychologie sociale et environnementale.

Chiara Fontaine, 20 ans. Rousillon. Le candidat est étudiant en deuxième année d’une licence de psychologie à Montpellier.

Chiara Fontaine est étudiante en deuxième année de premier cycle en psychologie.

Marion Marimoutouv, 18 ans. Réunion. Ceux qui veulent devenir professeurs de sciences économiques et sociales (SES) reporteront leur inscription à l’université d’un an.

Marion Marimotouv veut être enseignante SES.

Florence Demortier, 22 ans. Midi-Pyrénées. Miss Toulouse 2022 a récemment obtenu un diplôme en kinésithérapie.

Florence Demortier est kinésithérapeute.

Camille Sédira, 20 ans. Alsace. Après deux ans de classes préparatoires ECE (options économiques et commerciales) au lycée Kléber de Strasbourg, Camille Sedira intègre l’école de commerce Neoma. Son univers de prédilection est le luxe.

Camille Sedira est étudiante à Neoma.

Marion Navarro, 19 ans. Franche-Comté. La jeune femme est étudiante en Bachelor mode business à l’EIDM, une école de mode internationale à Paris.

À Lire  Quelle est la meilleure assurance moto pour les jeunes conducteurs ?

Marion Navarro est étudiante en Bachelor Fashion Business à l’EIDM.

Alisia Ladevèze, 21 ans. Auvergnat. Après une licence en commerce et marketing à l’ESG Clermont, la candidate a poursuivi une licence à l’Université d’économie de Cracovie en Pologne.

Le candidat est titulaire d’un baccalauréat en commerce et marketing de l’ESG Clermont.

Océane Le Goff, 25 ans. Nouvelle Calédonie. Océane Le Goff est diplômée de l’Ecole Supérieure de Commerce et de Gestion de Nouméa (EGC Nouméa).

Océane Le Goff est titulaire d’une licence de l’école de commerce et de gestion de Nouméa.

Esther Coutin, 24 ans. Rhône-Alpes. Après un bac scientifique, Esther Coutin intègre l’IAE Lyon à la DCG comptable. Puis, il poursuit dans la même école et obtient le DSCG, diplôme supérieur de comptabilité et de gestion.

Esther Coutin a rejoint l’IAE Lyon au sein de la DCG comptabilité.

Emma Guibert, 19 ans. Pays de la Loire. Les jeunes candidats passent le baccalauréat en sciences et techniques de gestion et de gestion. Il est actuellement en deuxième année de BTS tourisme à l’Institut Supérieur de Tourisme des Sables-d’Olonne.

Emma Guibert est en deuxième année de BTS tourisme.

Enora Moal, 20 ans. Bretagne. Étudiant en troisième année de DTS IMRT (Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique) au Lycée La Croix Rouge à Brest. Il compte poursuivre ses études cette année et a donc besoin de partager son emploi du temps.

Enora Moal est étudiante en troisième année en DTS IMRT.

Axelle René, 21 ans. Martinique. Un candidat à la couronne est un étudiant à la maîtrise en planétologie géoscientifique.

Un candidat à la couronne est un étudiant à la maîtrise en planétologie géoscientifique.

Salomé Maud, 23 ans. Limousine. Après une licence ES, Salomé Maud est diplômée d’un BTS commerce international et a obtenu une licence chez Isaap Rochefort en achat, approvisionnement, acquisition et gestion des contrats. Il rejoint ensuite l’ESG Bordeaux, où il obtient un master en management des achats.

Salomé Maud est titulaire d’un master en gestion des achats.

Marine Paulais, 20 ans. Poitou-Charentes. Le candidat est en deuxième année du BTS option management esthétique à Bordeaux.

Le candidat est en deuxième année du BTS option management esthétique à Bordeaux.

Oriane Galvez-Soto, 23 ans. Aquitaine. La maquilleuse a complété un certificat de qualification professionnelle (CQP) styliste ongulaire à l’école Françoise-B de Bordeaux, avant d’entrer en CAP à l’école d’esthétique.

Les maquilleurs suivent un certificat de qualification professionnelle (CQP).

Sarah Aoutar, 25 ans. Lorraine. Titulaire d’un master 2 en finance, Sarah Aotar travaille dans un fonds d’investissement au Luxembourg.

Sarah Aotar est titulaire d’une maîtrise en finance.

Lara Lebretton, 23 ans, Bourgogne. Infirmière diplômée d’État, Lara Lebretton est également formatrice, chorégraphe et danseuse au club de Givry (Saône-et-Loire).

Infirmière diplômée d’Etat, Lara Lebretton est également formatrice.

Solène Scholer, 20 ans. Champagne-Ardenne. Le candidat est étudiant en médecine à l’Université de Reims.

Le candidat est étudiant en médecine à l’Université de Reims.

Agathe Cauet, 23 ans. Nord Pas de Calais. Après son lycée à Cambrai, Agathe Cauet est diplômée du CHRU de Lille. Elle est actuellement infirmière à l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Lille.

Gathe Cauet est diplômé du Centre Hospitalier Régional de Lille.

Bérénice Legendre, 25 ans. Picardie. Diplômée d’un master en communication de l’Université de Lille-3, Bérénice Legendre travaille dans ce domaine depuis deux ans. Il a également fait un Erasmus en Suède, à la Mid Sweden University, pour étudier la communication et les médias.

Bérénice Legendre est titulaire d’un master en communication de l’Université de Lille-3.

Perrine Prunier, 23 ans. La Normandie. Les candidats qui souhaitent devenir commissaire de police sont en master 2 droit (master Justice, procès et procédure, parcours contentieux privé) à l’université de Caen. Il est également titulaire d’un diplôme de droit privé de la même faculté.

Les candidats qui souhaitent devenir commissaire de police sont en master 2 droit.

Adèle Bonnamour, 18 ans. Ile de France. Après un baccalauréat à l’école Pascal, Adèle Bonnamour est actuellement en deuxième année à l’Essca en commerce international.

Après un baccalauréat à l’école Pascal, Adèle Bonnamour est actuellement en deuxième année à l’Essca.