MetLife donne un coup de main aux riches. Dans le contexte inflationniste actuel, MetLife fait un pas vers sa clientèle cible et annonce une baisse des taux d’assurance emprunteurs jusqu’à 20%. « Une façon de mieux accompagner ses clients, compte tenu de la hausse des taux d’emprunt et du taux d’usure, également révisé en octobre, qui reste bas », explique l’entreprise dans un communiqué. Cette réduction ne concernera que la couverture du prêt dépassant 400,00 € et sera appliquée à tous les âges de 35 à 70 ans.

Ces montants minimaux correspondent aux services mis en place par MetLife pour atteindre ses marchés cibles. Les « hauts capitaux » et les « seniors » bénéficient depuis plusieurs années d’un traitement sur mesure de la part de la compagnie d’assurance américaine. Par exemple, les seniors bénéficient de prêts transitoires de 24 mois d’une valeur maximale de 400 000 euros, une couverture basée sur un simple questionnaire médical et sans examens. Cette possibilité est prolongée jusqu’à l’âge de 85 ans et les assurés peuvent également souscrire une couverture en cas de décès jusqu’à l’âge de 90 ans.

Pour les « hauts capitaux », dont le capital dépasse le million d’euros, MetLife met à disposition des équipes dédiées pour répondre à leurs demandes spécifiques. La compagnie permet également de stipuler une garantie décès jusqu’à 50 millions d’euros.

À Lire  Le volontariat international, passeport pour l'expatriation des jeunes financiers