La 29e Semaine du cinéma européen s’est ouverte mercredi soir au cinéma Lutetia de Casablanca, avec la projection du film suédois « Sans filtre » du réalisateur Ruben Östlund, en présence de nombreuses personnalités issues de différentes couches de la société. . Axé sur la société de consommation, « Sans Filtre » aborde les luttes de classe avec un humour sans faille.

Le film suit Carl et Yaya, deux mannequins et influenceurs, invités sur un yacht pour une croisière de luxe juste après la Fashion Week. Alors que l’équipage prend grand soin des vacanciers, le capitaine refuse de quitter sa cabine à l’approche du fameux dîner. Les événements prennent une tournure inattendue et le rapport de force s’inverse lorsqu’un orage se lève et menace le confort des passagers.

En mai dernier, le réalisateur suédois Ruben Östlund remportait pour la deuxième fois la Palme d’or au Festival de Cannes après avoir reçu « Carré » en 2017, rejoignant ainsi le club très fermé des cinéastes à deux palmes.

Depuis, « Sans filtre », divertissement social à la mauvaise humeur et aux mots d’esprit, son film événement, n’a cessé de susciter l’enthousiasme, notamment lors de ses apparitions dans les festivals de Toronto, Karlovy Vary, Londres ou Deauville.

Dans son discours lors de l’événement, Florence Liou, la cheffe adjointe de la délégation de l’Union européenne au Maroc, a souligné que cette publication est « une vision européenne à l’identité plurielle, qui valorise l’image unique des créateurs, tout en encourageant la production de produits . entre pays », notant que les films sélectionnés cette année traitent de sujets très importants, de sujets thématiques, destruction globale et consommation excessive, reconnaissance identitaire et en quête d’identité.

À Lire  MAINTENANCE. Voyager à Nantes en hiver : un costume léger pour "redécouvrir la ville"

« Le cinéma, nous avons une façon de promouvoir la paix et la liberté, de challenger notre vision du monde pour mieux le comprendre », a-t-elle ajouté dans son discours, exprimant l’espoir que le festival soit une fenêtre ouverte sur la culture. L’Union européenne et qu’elle contribuera au rapprochement du Maroc et de l’UE.

Cette nouvelle édition en 2022 vise à aller à la rencontre d’un public peu habitué aux chambres noires, à travers des ateliers sur les savoir-faire cinématographiques, a déclaré Mme. stimuler l’intérêt des jeunes pour le cinéma et leur carrière avec la participation de professionnels reconnus.

La 29e édition de la Semaine du cinéma européen se tiendra au Maroc du 7 au 21 décembre dans quatre villes marocaines, sélectionnant les meilleurs films de création européens de l’année, en ouverture avec la Palme d’or du Festival de Cannes.

Ce rendez-vous se déroule à Casablanca, Rabat, Marrakech et Tanger avec un programme riche et varié présentant 8 films sélectionnés et primés dans les plus grands festivals de cinéma du monde.