Fringales dès le matin

Un petit-déjeuner est si délicieux qu’il mène rapidement à un repas. C’est très simple car l’estomac est vide, le corps prend tout le poids de l’arrivée soudaine du sucre et déclenche rapidement beaucoup d’insuline pour l’évacuer… ce qui provoque l’hypoglycémie et, d’autre part, l’envie de sucreries s’estompe rapidement. en haut. Ainsi en 1 à 2 heures après le petit déjeuner, on met la main au piment et on rentre dans le cercle vicieux hyperglycémie-insuline-hypoglycémie-fringales !

Mauvaise humeur et agressivité

Les émotions du Mastiff ne sont généralement pas liées à la personnalité ou aux problèmes environnementaux ! Trop de sucre dans l’alimentation est une cause fréquente. D’abord parce que sous l’action de l’insuline, l’euphorie provoquée par le sucre se dissipe rapidement, mais plus parce que le sucre n’aime pas les bonnes bactéries de l’estomac, qui constituent 80 % de la sérotonine, un neurotransmetteur du bien-être. Et lorsque le niveau de sérotonine baisse, l’état émotionnel en souffre : sautes d’humeur, addictions, crises…

Gros coups de pompe et insomnie

La sensation de fatigue 30 à 60 minutes après un repas est généralement due à une consommation excessive de sucre, en induisant une hyperglycémie suivie d’une hypoglycémie réactive, qui provoque une sensation d’agitation, voire de somnolence. Ces yo-yos glycémiques ont aussi la capacité de vous réveiller la nuit (et d’activer la ghréline, l’hormone de la faim), vous ne pouvez pas récupérer la nuit et vous vous sentez fatigué à jamais.

À Lire  Nos conseils pour meubler une chambre d'enfant

Lire aussi > « Glucose Revolution » : faut-il suivre les recommandations du livre expert ?

Notre Temps lance sa nouvelle newsletter dédiée à votre santé et votre bien-être. Tous les 15 jours, retrouvez toutes les informations, conseils des experts santé du personnel administratif pour bien prendre soin de vous.

Manque de concentration et trous de mémoire

Même si le cerveau n’est nourri que de glucose (sucre issu de la digestion des glucides), tout n’est pas bon pour lui. Une bonne nutrition est essentielle à tout moment. Ce n’est pas le cas lorsque vous avalez beaucoup de sucres à IG élevé qui augmentent et diminuent soudainement la glycémie (pensez mal). Aussi, si le taux de sucre dans le sang reste élevé (problèmes de mémoire).

Lire aussi > Santé : 6 choses de plus que le sucre

Retour de l’acné et rides accentuées

Trop de sucre a un effet direct et visible sur la peau. Ses molécules « caramélisent » progressivement le collagène, créant des rides profondes. Non satisfait de l’accélération de l’âge, il favorise aussi les infections graves chez les plus de 50 ans (15 % des femmes, 5 % des hommes), notamment ceux qui en ont souffert à un jeune âge.

>> Merci au Docteur Pierre Nys, endocrinologue-nutritionniste, auteur de Ma bible zéro sucre, Ed Leduc.