L’Agence Nationale de la Recherche (ANR), la Région de Guadalupe et le Collectif Territorial de Martinique ont présenté, jeudi 8 décembre 2022, les six projets de recherche dans le cadre de la lutte contre la pollution au Chlordécone. Les partenaires et les chercheurs des Caraïbes sont fortement impliqués dans les six projets

Jean Claude Samyde

 Le projet Chlor2nou :

Publié le 8 décembre 2022 à 16h21

Le projet DéMETer :

mis à jour le 9 décembre 2022 à 08:10

Le projet KARU-FERTIL :

Sur les 14 projets de recherche soumis et éligibles, six ont été sélectionnés par un comité d’évaluation scientifique pluridisciplinaire international. Ils débuteront en janvier 2023.

Cinq d’entre eux porteront spécifiquement sur l’assainissement des sols et des eaux, c’est-à-dire leur décontamination, et tous intègrent un volet dédié aux sciences humaines et sociales avec une approche One Health ou « One Health », approche unifiée et intégratrice de l’homme, de l’animal et la santé environnementale.

Chlordécone et ses produits de transformation : nouveaux outils et connaissances.

Le projet Licoco :

Le projet CHLOR2NOU s’intéresse au développement de nouveaux outils de suivi autour du chlordécone et de ses produits de transformation, ou métabolites, c’est-à-dire quand il se dégrade. En effet, pendant des décennies, ce pesticide a été considéré comme indestructible ou non dégradable, ce qui a eu un fort impact négatif sur la gestion de la pollution. Dans le but d’éviter son exposition, CHLOR2NOU s’attachera ainsi à détecter et mieux comprendre la formation de ses produits de transformation, estimer sa toxicité, son écotoxicité et sa prévalence, et étudier les conditions agronomiques et environnementales réalistes susceptibles de favoriser la dégradation. de chlordécone. Ce projet portera également sur la représentation des pesticides dans la société caribéenne.

À Lire  Route du Rhum : Kito de Pavant débarque en Guadeloupe, la onzième place du marin héraultais

Le projet MetHalo :

Déployer une méthode de traitement des sols efficace, acceptable et opérationnelle pour réduire l’exposition au chlordécone et à ses produits de dégradation.

Le projet Remed-Chior :

Par conséquent, la réduction de la contamination des sols est un enjeu majeur pour réduire l’exposition et les impacts sur la santé humaine et l’environnement. L’objectif de DéMETer est de lever certains verrous techniques et sociaux autour de solutions de remédiation prometteuses, telles que celles combinant remédiation chimique et phytoremédiation, afin de permettre leur mise en œuvre opérationnelle. Ainsi, le projet DéMETer vise à déployer une méthode de traitement des sols efficace, économiquement viable, socialement acceptable et opérationnelle pour réduire l’exposition au chlordécone et à ses produits de dégradation.

Exposition au chlordécone et fertilité féminine

KARU-FERTIL s’intéressera aux liens entre l’exposition au chlordécone, un perturbateur endocrinien avéré, et l’infertilité féminine. Pour ce faire, l’équipe du projet mènera des recherches basées sur deux approches complémentaires :