LSD : le trip sous acide

Le 30 avril 1943, les Suisses Arthur Stoll et Albert Hofmann ont déposé un brevet pour le diéthylamide d’acide lysergique, connu sous le nom de LSD. L’une des drogues hallucinogènes les plus puissantes jamais entrées dans l’histoire.

« Le LSD en tant que tel n’a pas de toxicité importante. Il a peu d’effet physique. En revanche, les effets psychologiques qu’il va engendrer sont difficiles à prévoir. Ils vont varier d’un individu à l’autre. Par conséquent, le composé peut être toxique. », dangereux, si cette molécule a cette capacité importante, c’est parce qu’elle se lie aux récepteurs centraux du cerveau, connus pour provoquer des hallucinations. » -Thomas Giquel

Bien que l’usage illégal ait été sévèrement puni, cette drogue était un symbole de la culture populaire au XXe siècle, comme en témoigne la chanson des Beatles. Comment cette molécule est-elle née au croisement d’expérimentations scientifiques, artistiques et militaires ?

« L’effet du LSD est déterminé par plusieurs facteurs, à la fois l’état de la personne et sa connaissance de la substance, mais aussi l’environnement dans lequel il se trouve… Cependant, Albert Hoffman, lors de la première expérience, n’avait absolument aucune idée de quoi à attendre, il pensait s’être empoisonné, la peur l’a fait boire trois litres de lait, qui est un antidote, sur le chemin du retour, jusqu’à ce qu’un médecin vienne – Zoe Dubus

« LSD : le trip sous acide » est notre idée originale du jour. Bienvenue à « Eureka! ».

Pour revenir sur la naissance de cette médecine composée et ses traces, nous sommes avec Thomas Gicquel, médecin, toxicologue, professeur des universités, et médecin hospitalier au CHU de Rennes. Nous sommes aussi avec Zoë Dubus, historienne médicale à l’université d’Aix-Marseille.

Merci à Antoine Vuilloz pour le documentaire musical.

Les références musicales

Les références musicales

Générique d’ouverture : la bande originale du film « Ténèbres » de Dario Argento

Titre du jour : « Lucy in the Sky with Diamonds » des Beatles

A la fin elle a dit : « Je ne suis pas une drogue » de The Liminanas

Comment agit la DMT ?

Comment agit la DMT ?

Présenté sous forme cristalline pure et généralement fumé, il procure un effet quasi immédiat et de courte durée ainsi qu’une expérience de mort imminente dans certains cas (au contraire, certaines études lient les expériences de mort imminente à la possible production de diméthyltryptamine.. .

Quelle partie du cerveau réagit au DMT ? Hallucinogène produit naturellement par le cerveau « Third Eye » – comme on l’appelle aussi – est mystérieux. Nous savons maintenant, cependant, que la glande pinéale contrôle la production de mélatonine et joue donc un rôle important dans la régulation du rythme circadien, ou horloge interne du corps.

À Lire  Nouvel Eco en Isère : La calèche vous emmène en voyage !

Quelle plante contient de la DMT ?

Le thé Ayahuasca, originaire d’Amazonie, qui contient plusieurs plantes contient un hallucinogène naturel : la diméthytryptamine ou DMT. C’est une décoction préparée à partir de l’écorce et des tiges de la vigne du genre Banisteriopsis et plus encore.

Comment obtenir de la DMT ?

Pour connaître le DMT de l’établissement hospitalier qui va vous recevoir, vous pouvez poser des questions directement ou vous pouvez retrouver ces éléments dans les documents que l’établissement vous a communiqués, comme le devis chirurgical par exemple.

Quelles sont les drogues légales ?

Quelles sont les drogues légales ?

L’alcool, le tabac, les drogues comme les analgésiques, les somnifères, les médicaments contre le rhume, la colle, les vaporisateurs, les gaz et les liquides sont des drogues légales.

Que sont les drogues légales ? Les travaux d’intégration de données s’inscrivent dans un contexte d’élargissement continu du périmètre des addictions : au-delà des drogues légales (alcool, tabac) ou illégales (héroïne, cocaïne, cannabis, etc.), la notion d' »addiction » s’est accrue au cours des deux dernières décennies dans d’autres cultures…

Quelles sont les 3 grandes catégories de drogues ?

La liste des drogues et de leurs effets est divisée en 3 catégories : stimulants/hallucinogènes ; la dépression; déclencheurs.

Quelles drogues sont légales au Canada ?

Annexe ICocaïne, méthamphétamine (Speed​​​​ ou Crystal Meth), phencyclidine (PCP), kétamine (antécédents de viol), codéine, morphine, opium et héroïne
Annexe IIIMescaline, ecstasy, psilocybine (champignons magiques) et benzylpipérazine (BZP ou sels de bain)

Quel est la pire des drogues ?

Le dernier niveau (dommages cumulés) est : 1) l’alcool ; 2) héroïne et 3) cocaïne. Le tabac se classe sixième et le haschich huitième.

Comment obtenir de la DMT ?

Comment obtenir de la DMT ?

Pour connaître le DMT de l’établissement hospitalier qui va vous recevoir, vous pouvez poser des questions directement ou vous pouvez retrouver ces éléments dans les documents que l’établissement vous a communiqués, comme le devis chirurgical par exemple.

Comment faire du Changa ? A Changa il faut avoir une freebase à tremper dans un liquide avec un extrait d’IMAO et un support à base de plantes (IMAO ou autre Pau d’arco, menthe, lavande, calea…). 1gr offert avec 20-40% d’extrait d’Imao et vous ajoutez un ou plusieurs support à base de plantes.

Quelle plante contient de la DMT ?

Le thé Ayahuasca, originaire d’Amazonie, qui contient plusieurs plantes contient un hallucinogène naturel : la diméthytryptamine ou DMT. C’est une décoction préparée à partir de l’écorce et des tiges de la vigne du genre Banisteriopsis et plus encore.

Où Trouve-t-on de la DMT ?

La molécule est naturelle. En effet, on le trouve chez les plantes, les animaux mais aussi chez l’homme. Les recherches de Strassman sur ce sujet ont prouvé que la glande pinéale le produit. Celui-ci apporte du DMT lors de nos rêves mais aussi au moment de notre mort et ce, en grande quantité.