Face à un locataire mauvais payeur, le locataire peut aller jusqu’à résilier le bail, voire l’expulser Crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

C’est la bête noire des propriétaires : l’impayé de loyer. Face à un locataire qui cesse de payer son loyer ou ses charges, le bailleur doit réagir. Il doit d’abord chercher des solutions à l’amiable et essayer de comprendre les raisons de cette situation. Il peut ensuite avoir recours à la caution ou l’assurance. Et, s’il le faut, il peut aller jusqu’à la résiliation du bail, voire l’expulsion du mauvais payeur.

D’abord démarcher à l’amiable

Cette première étape peut parfois suffire, surtout si le locataire était auparavant sérieux quant à ses paiements. Le propriétaire peut le contacter, par téléphone, e-mail ou simple courrier (il est préférable de conserver une trace écrite), pour comprendre la situation. C’est peut-être un problème ponctuel.

Ensemble, le bailleur et le locataire peuvent trouver une solution amiable pour rembourser les loyers impayés, par ex. Il est alors nécessaire d’établir et de signer un document pour le confirmer. Si le locataire ne reçoit pas de réponse ou si aucune solution n’est trouvée, il peut alors demander

À Lire  Les assurances PER ont toujours le vent en poupe, la fin d'année devrait accélérer les souscriptions - Guide de l'épargne

Résilier le bail

la personne qui est en sécurité

L’expulsion du logement, en dernier recours

et ce, du premier impayé.

Les assurances loyers impayés

Pour un

En savoir plus