Alors que les sanctions vont se durcir dans le futur pour les biens immobiliers les plus énergivores, une étude portant sur le parc immobilier des stations de ski met en lumière la menace qui plane sur les locations.

S’il y a des vacances en février, pour ceux qui le peuvent, comme les sports d’hiver, certains d’entre vous commenceront peut-être à skier comme à Noël. Imaginez-vous une raclette en soirée dans un chalet loué pour l’occasion ? Profitez-en, ça risque de ne pas durer.

Dans une étude publiée le 29 novembre, Heero, une fintech spécialisée dans l’accompagnement du renouvellement énergétique et l’analyse de données de site, évalue les performances énergétiques des maisons de 70 stations de ski. Ainsi, dans 15 des 70 villes étudiées, le nombre de biens F ou G dans le bilan de performance énergétique (DPE) dépasse 60 % des immeubles. Sur 10 d’entre eux, au moins 7 maisons sur 10 sont concernées par ce problème.

Top 10 des stations de ski en nombre de passoires thermiques

1 – Isola 2000 (Alpes du Sud) : 90%

2 – Piau Engaly (Pyrénées) : 86%

3 – La Pierre Saint-Martin (Pyrénées) : 79%

4 – Puy-Saint-Vincent (Alpes du Sud) : 76%

5 – Barèges (Pyrénées) : 74%

6 – Morzine-Avoriaz (Alpes du Nord) : 73%

7 – Les Angles (Pyrénées) : 73%

8 – Font Romeu-Bolquère (Pyrénées) : 71%

À Lire  Une nouvelle maison de retraite spirituelle pour l'Institut du Christ Seigneur - Riposte-catholique

9 – Puyvalador (Pyrénées) : 71%

10 – Le Grand Valtin (Vosges) : 71%

Une partie des boîtiers F et G ont vraiment des problèmes lors de la réalisation de la vis prévue pour les tamis thermiques. Pour rappel, les maisons qui consomment plus de 450 kWh d’énergie finale par m² et par an ne seront plus louées à partir du 1er janvier 2023. Après cela, les maisons classées G suivront en 2025, puis classées F en 2028 Ce qui veut dire, les locataires qui possèdent des biens dans ces stations, l’impossibilité de louer d’ici 2 à 5 ans.

« L’histoire des stations de sports d’hiver en France est faite de nombreuses étapes. A l’origine d’un village qui existe déjà, les stations de ski se sont progressivement développées pour créer des lieux anciens permettant d’être proches du domaine skiable mais aussi de pouvoir construire davantage de bâtiments. , avec un problème plus efficace et beau qu’à l’époque.Aujourd’hui de nombreuses stations construites dans les années 1970 se retrouvent confrontées à la nécessité d’entretenir, ou de rénover leurs maisons, qui sont vétustes, faute de quoi elles ne pourront plus les louer. Hiéro-gérant.

Experts : des tarifs internet pas chers pour réduire vos frais bancaires

Face à cela, les propriétaires auront deux solutions : faire les travaux, ou continuer à louer quelles que soient les restrictions. Une récente enquête menée par la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) estime, à l’échelle nationale, qu’un tiers des propriétaires (31%) ne respecteront pas la loi de garantie climat et météo de 2021 et qu’ils continueront à louer leur logement même s’il est en F. ou G.