À travers

Philippe Krieger | la

« Autant s’immerger dans l’IA juste après le bac » (Yves Poilane, IONIS Education Group)

jeudi 4 août 2022

|

apprentissage numérique

« Data engineer et data scientist : 2 profils différents à faire travailler ensemble » (Didier Gaultier, Business & Decision)

Dans le cadre du forum AI ​​​​France Summit by Numeum organisé le 5 juillet, un pool d’experts a présenté leurs visions et projets : IONIS Education Group, Business & Décision, SIA, INRIA, ALEIA.

Comment intégrer l’IA dans la formation et sensibiliser les entreprises à ces technologies au cœur de la transformation digitale ?

Dans le cadre du forum AI ​​​​France Summit by Numeum organisé le 5 juillet, un pool d’experts a présenté leurs visions et projets.

« En 2021, le Groupe IONIS a lancé une école Post-Baccalauréat IA : EPITA IA Institute. Nous voulons attraper des écoliers passionnés d’IA avant même qu’ils ne commencent leurs études dans une grande école d’ingénieurs, une école préparatoire ou un cours d’informatique ou de mathématiques. »

« Une formation qui donne accès à la délivrance d’un certificat chef de projets IA » (Olivier Flebus, SIA)

Pourquoi attendre 3 à 5 ans pour ensuite faire un master DU ou AI ? Vous pouvez également plonger dans l’IA dès la sortie du lycée pour vous lancer dans un apprentissage en IA de 3 à 6 ans dès que possible.

« Nous avons un programme basé sur 4 piliers à volume horaire égal :

Il s’agit d’un parcours pédagogique en anglais avec une immersion en mode « piscine » (phase d’apprentissage intensif en modes projet et collectif). Au bout de deux ans, l’étudiant décide s’il souhaite obtenir le diplôme EPITA (ingénierie) ou ISG (gestion), deux sociétés du groupe IONIS. L’étudiant repart donc avec un diplôme d’ingénieur ou de management. »

À Lire  Pap Ndiaye annonce des "grands débats" sur l'Ecole

« Nous avons lancé plusieurs gammes de formations IA » (David Simplot, INRIA)

“Au sein de l’ESN Business & Décision, nous avons 130 consultants dans un département dédié à l’IA : data scientists, data scientists, data analysts, chefs de projet IA. Nous nous positionnons parmi les leaders du marché en France.

Nous avons créé en 2019 une école d’IA interne pour former nos propres consultants dans un profil qui n’existait pas en France à l’époque : celui d’ingénieur data. Il s’étalera sur une période de trois mois. Nous avons créé ce diplôme et l’avons soumis à France Compétences.

Les clients les plus satisfaits ont demandé le même appareil scolaire AI pour leur compte. Nous avons vendu le concept à plusieurs entreprises telles que Sanofi, BPCE, BNP Paribas. Nous avons également développé un cours d’analyste de données plus court et un cours de scientifique de données avec des différences d’approche significatives. Les cultures de ces 2 types de conseillers ne sont pas les mêmes :

« Il est devenu important de mentionner les liens entre l’IA, les métiers et le business » (Thomas Czernichow, ALEIA)

L’un des plus grands défis est de faire en sorte que ces deux profils fonctionnent ensemble, et ce n’est pas gagné d’avance. Nous publierons un livre blanc sur l’industrialisation de l’IA en octobre 2022. »

« Au sein de notre IA & Data, qui rassemble constructeurs et équipementiers automobiles, nous souhaitons lancer une action de formation pour ceux qui sont déjà en emploi. Notre moteur est l’intensification de la transformation axée sur l’IA dans le secteur automobile. Nous entendons beaucoup parler de conduite autonome, mais il existe de nombreuses autres applications dans la chaîne d’approvisionnement, la fabrication, les usines.

Nous avons souhaité aller au-delà de l’acculturation et mener une formation plus longue avec Mines Paris, l’Université Paris Dauphine-PSL et l’institut interdisciplinaire IA Prairie – Paris.

Cette formation donne accès à la délivrance d’un certificat de chef de projet IA. Nous sommes dans la deuxième saison. »

Transférer cet article à un(e) ami(e)