BRUXELLES, 21 avril (Reuters) – Heineken NV, le deuxième brasseur mondial, a annoncé mercredi des ventes stables au premier trimestre 2021, mais meilleures que prévu, en raison d’une demande plus forte en Afrique et en Asie, qui a compensé une forte baisse en Europe.

Le fabricant de la bière blonde la plus vendue en Europe et des marques Tiger et Sol, touchés comme d’autres par la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus, a confirmé qu’il s’attend à une amélioration progressive de ses marchés au deuxième trimestre, en fonction de la propagation de vaccins contre le COVID-19. (Philip Blenkinsop; version française Claude Chendjou)

À Lire  "Au Nigeria, Heineken a formé des prostituées pour augmenter leurs ventes"