Les organisations CGT des services d’incendie et de secours du département du Maine-et-Loire (SDIS 49) et du Département ne disposent pas de ce calendrier en même temps, la question de l’évaluation du régime d’indemnisation des travailleurs sera évoquée ici à présent. procès-verbal au Comité Technique pour les représentants communaux du département.

Sébastien Delavoux, secrétaire général de l’association SDIS 49 explique : « On voit des problèmes avec la reconnaissance du travail.

S’ils se sont réunis ce vendredi 18 novembre, c’était pour manifester leur mécontentement sur la question du temps de travail, du salaire des représentants des sections administratives et techniques du SDIS, ainsi que de la création de postes signalée en 2018. Il reste encore des postes mais on ne les attribue pas » s’étonne Sébastien Delavoux. Même chose avec les agents du Ministère où on demande une augmentation de salaire.

Chez les sapeurs-pompiers, « il n’y a pas d’attente d’emploi pour nos représentants dans le département, un sapeur-pompier au grade de sergent peut être rémunéré au même tarif qu’un sapeur-pompier au grade de caporal dans un autre département » rapporte un expert d’état-major.

Les résultats sont directs, certains agents choisissent de quitter leur caserne et de s’installer dans un département voisin où ils seront mieux payés.

Ce qu’ils regrettent aussi, c’est l’absence de réponse des autorités compétentes, « la réponse est trop longue, on demande des choses et des réunions pour en discuter auront lieu des mois plus tard » regrette-t-il.

« Tout est une question d’argent, tant qu’on voit le travail social comme une question d’argent on ne peut pas continuer, il faut le voir comme un travail social au service des autres » conclut Sébastien Delavoux.

À Lire  La marche méditative pour se reconnecter à soi

Aujourd’hui, le SDIS 49 attend toujours l’augmentation de ses moyens pour pouvoir mener à bien ses missions. Après plusieurs jours de rassemblement, le SDIS 49 avoue que les progrès ne sont toujours pas à la hauteur des espérances.